Aller au contenu principal

Sival 2023 : bilan du salon en vidéos

La 36e édition du Sival a fermé ses portes le 19 janvier. Retour sur quelques points forts de cette édition 2023 en vidéo.

Retour à la normale pour le Sival 2023, une édition riche en rencontres, en innovations et où ont été abordés tous les thèmes d'actualité.
© Claire Tillier

Pour la première fois de son existence, le Sival, salon des productions végétales a passé la barre des 700 exposants. Côté exposants, même si le record de 2020 avec plus de 26 000 visiteurs ne sera sans doute pas battu, « on devrait atteindre entre 25 000 et 26 000 visiteurs, c’est plus qu’en 2018 et 2019 », assure Anne Boussion, directrice du pôle Evénements Propriétaires & Parc des Expositions, et ce malgré la journée de grève nationale le dernier jour.

 

Un ministre de l’Agriculture très présent au Sival

Marc Fesneau, le ministre de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire a passé l’après-midi du 18 janvier au Sival, échangeant avec les exposants et les visiteurs. Parmi les sujets abordés par le ministre : l’eau, la rémunération des agriculteurs, l’inflation, les phyto mais aussi la science, l’innovation, la recherche. « Tout l’enjeu pour nous et pour le gouvernement est : 1 de faciliter la recherche et de l’accompagner y compris financièrement ; 2 d’être attentifs à toutes les innovations parce que c’est de ça que viendra la force de l’agriculture de demain », déclare-t-il.

 

Pour une meilleure gestion de l’eau

En moyenne, en France, il tombe à peu près 500 milliards de m3 d’eau. On en utilise 1 % pour produire notre alimentation. « En France, on ne manque pas d’eau, on manque de gestion de l’eau » : Séverine Darsonville, présidente de Végépolys et Sylvain Chamaillard, responsable technique et scientifique de Dream, abordent les enjeux et la question de la gestion de l'eau en agriculture.

 

Vers des serres plus économes en énergie

Pour les serristes, l’énergie est le 2e poste de dépense le plus important. Même si les serres sont de moins en moins énergivores, la crise actuelle oblige à envisager de nouvelles améliorations. Les pistes pour des serres encore moins énergivores avec Eric Brajeul, directeur du centre CTIFL de Carquefou (44).

 

Le biocontrôle continue sa progression

Pour la deuxième année, s’est tenu au cœur du salon, le village du biocontrôle, avec, nouveauté pour cette 36e édition, un forum comprenant 16 conférences destinées à rendre plus accessibles plusieurs solutions de biocontrôle.

Selon le baromètre d’IBMA France, sur le marché total de la production des cultures en France, la part de marché du biocontrôle en France est aujourd’hui de 13 %. Entre 2020 et 2021, le biocontrôle a progressé de 16 %.

 

Le Sival, un rendez-vous international

L’international Corner du Sival 2023 a réuni 14 délégations étrangères. La convention d'affaires internationale Vibe a généré 70 rendez-vous par jour. Onorio Butoi, pommiculteur en Roumanie, est par exemple venu au Sival afin de rencontrer des fournisseurs français, pépiniéristes et équipementiers, pour la coopérative qu’il représente.

 

Un Sival… au Sénégal

Le Sénégal était le pays à l’honneur de cette 36e édition du Sival. L’occasion d’acter officiellement la tenue d’un Sival au Sénégal. La première édition de ce salon ouest-africain est prévue en avril 2024. Rencontre avec Moctar Fall, président du Cluster Horticulture à Dakar.

 

 

 

Emballages, semences, relocalisation… retrouvez toutes les vidéos du Sival 2023 ici.

A noter que la 37e édition du Sival aura lieu du 16 au 18 janvier 2024, toujours au parc des expositions d'Angers.

 

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

Pomme de terre : Douar Den se donne les moyens pour se développer
La société coopérative bretonne vient d’augmenter son capital social afin de pérenniser son activité dans un période troublée…
Pommes : pour Daniel Sauvaitre (ANPP), revaloriser de 0,20 € le kilo n'est pas inaccessible vu les prix depuis trois ans
Le geste des producteurs de pommes le 14 janvier pourrait préfigurer d’autres actions, possiblement plus « musclées », si leur…
Des vergers de pommiers arrachés pour dénoncer les prix d'achat producteur
Des opérations d'arrachage de vergers de pommiers ont eu lieu dans toute la France le 14 janvier. La filière pomme réclame une…
Pourquoi la filière framboise intègre l’AOPn Fraises de France
L’Association de valorisation de la filière framboise (AVFF) fait désormais partie de l’AOPn Fraises de France. Les raisons de…
L’inflation met à mal les efforts faits pour Egalim
Alors que tous les acteurs de la restauration collective et des filières sont mobilisés pour une alimentation plus durable, l’…
Distribution : quel approvisionnement fruits et légumes pour la nouvelle enseigne Toujust ?
 FLD s’est entretenu avec Fabrice Gerber, fondateur de la nouvelle enseigne Toujust, à l’occasion du salon Sirha de Lyon. Il…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes