Aller au contenu principal

Emballage : une barquette en rPET POP pour le raisin Muscat du Ventoux

L’AOP raisin Muscat du Ventoux a présenté sa nouvelle barquette en rPET qui intègre du plastique issu de bouteilles récupérées dans les mers.

Le lancement de cette nouvelle barquette s'est faite en présentiel (Ici le président de l'AOP René Reynard), et en distanciel. Dans la salle, deux députés du Vaucluse, des représentants de Dynaplast (Goupe Guillin), en duplex des représentants de Bantam Materials (qui gère le programme POP).
© Capture d'écran conférence digitale

L’Association des producteurs (AOP) de raisin Muscat du Ventoux a organisé une conférence le 14 juin, en présence notamment de deux députés vauclusiens (« même si les décisions se prennent à Paris » pour le président de l’AOP René Reynard). En plein débat sur l’utilisation du plastique dans la filière fruits et légumes, l’objectif était de présenter la toute nouvelle barquette en plastique recyclé du raisin de table Muscat du Ventoux.

Lire aussi : La cerise des coteaux du Ventoux enfin IGP

Le plastique POP, c'est quoi ?

Dès septembre, le raisin sera présenté dans une barquette contenant 85 % de plastique recyclé. La nouveauté réside aussi dans le fait qu’elle intégrera du plastique POP (Prevented Ocean Plastic). En 2020, le groupe Guillin (auquel appartient Dynaplast qui travaille avec l’AOP pour les emballages) a établi un partenariat avec Bantam Materials pour la matière POP. Ce plastique est issu des bouteilles collectées dans les mers indonésiennes, une région du monde où le recyclage n’existe pas.

« 12 000 t de bouteilles sont ainsi récupérées et cela génère 12 000 emplois », explique Raffi Schieir, directeur Europe de Bantam Materials à Londres, qui gère ce programme. « Elles resteraient dans la mer sans notre action, ajoute Ben Tingley, directeur du développement de Bantam Materials. L'empreinte carbone de l'expédition de ce plastique d'Indonésie vers la France est inférieure à celle de l'envoi par camion du même matériau d'Allemagne vers l'Angleterre ! ». Raffi Schieir rappelle en outre que le rPET recyclé en Europe ne suffirait pas à la demande du continent.

Et la loi AGEC, dans tout ça ?

Interrogé sur le projet de loi AGEC (interdiction du plastique pour les unités fruits et légumes de moins de 1,5 kg début 2022), René Reynard répond qu’il ne comprendrait pas qu’il n’y ait pas de dérogation pour un produit aussi fragile que le raisin. La forme et la contenance des barquettes demeurent donc les mêmes (650 g et 750 g). « La bataille n’est pas encore menée et la solution réside surtout dans une politique affirmée pour le recyclage », conclut le président. 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

Emballages plastique : vers l’annulation de l’interdiction pour les fruits et légumes ?
Le Conseil d’Etat a recommandé l’annulation du décret instituant l’interdiction de ventes des fruits et légumes dans un emballage…
La Cité maraîchère est implantée dans le quartier Marcel Cachin, composé de grands ensembles HLM des années 1960, rénové récemment.
Seine-Saint-Denis : la Cité maraîchère de Romainville au cœur de la ville
En Seine-Saint-Denis, la Cité maraîchère de Romainville est une expérimentation agricole urbaine unique. Propriété de la…
conditionnements pommes de terre Pomliberty
Pomme de terre : Vitalis entre au capital de Pomliberty
Le réseau Vitalis vient de prendre une participation minoritaire dans Atipic, la holding qui chapote Pomliberty et la Ferme Neuve 
Le prix des palettes et des emballages bois n’est pas près de baisser
Si le prix de matière première est en baisse, celui de l’énergie et d’autres intrants, comme la main d’œuvre, va toujours…
Biomonde : « Les fruits et légumes bio sont un des moteurs de la distribution bio », selon Sönam Walterspiler
Dans une période troublée pour la filière bio, Biomonde se veut au plus près de ses adhérents et soutient les magasins qui…
Chou romanesco blanc de Prince de Bretagne Véronique Bargain
Comment Prince de Bretagne entend diversifier sa gamme de choux
Soucieuse d’innover, Prince de Bretagne lance deux nouveautés en choux : un chou plat, à consommer cru ou cuit, et un chou…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes