Aller au contenu principal

Emballages plastique : vers l’annulation de l’interdiction pour les fruits et légumes ?

Le Conseil d’Etat a recommandé l’annulation du décret instituant l’interdiction de ventes des fruits et légumes dans un emballage plastique. Cela ne préjuge en rien de la décision finale mais c’est un motif de satisfaction pour la filière fruits et légumes

© Philippe Gautier-FLD

Une audience publique s’est tenue le 14 novembre au Conseil d’Etat. Elle a porté entre autres sur le décret du 8 octobre 2021, mettant en œuvre l’interdiction de la vente de fruits et légumes dans un emballage plastique (totalité ou en partie). A cette occasion, la rapporteure publique Céline Guibé a recommandé « l’annulation totale » du décret, comme l’a rapporté AgraPresse.

Lire aussi : L’emballage est-il à l’aube d’une révolution ?

Si Interfel se satisfait de cette recommandation, Laurent Grandin, son président, garde la tête froide : « Nous accueillons positivement cette position qui va dans le sens de tout ce que nous avions soulevé. Et il faut féliciter l’excellent travail de fond accompli et la très bonne analyse de la rapporteure publique Céline Guibé. Mais, cela ne préjuge pas de la décision finale des Sages, celle-ci devant intervenir dans quelques semaines ».

« Notre filière des fruits et légumes est tout à fait volontaire depuis l’origine pour sortir des emballages plastiques. Les raisons en sont bien connues. Mais nous demandons  pour le  faire que les conditions économiques et les solutions techniques existent et soient harmonisées au niveau européen. En particulier pendant la période de transition relative à l’utilisation du plastique recyclé, pierre angulaire de la COP 21 et cœur de la politique du ministère de la Transition écologique et pourtant interdit aux seuls fruits et légumes frais alors qu’il est autorisé pour toutes les autres filières alimentaires », poursuit le président de l’interprofession fruits et légumes. L’utilisation du plastique recyclé est en effet l'un des points chauds du dossier.

Voir aussi : Emballage : les interprofessions européennes demandent une législation harmonisée

Que propose la filière fruits et légumes ? « Ce que nous prônons, en tant qu’interprofession, plutôt qu’un nième décret supplémentaire, c’est de s’appuyer sur la directive de L’Union européenne sur l’emballage qui est en cours de révision. Son application offrirait un cadre pragmatique et surtout homogène dans tous les Etats membres, ce qui éviterait les entraves injustifiées au marché unique et les distorsions de concurrence qui en découlent. Interfel appuiera toutes démarches que le gouvernement prendra dans ce sens », conclut Laurent Grandin.  

Le dossier complet de FLD sur le sujet : Fin des emballages plastique : quels enjeux pour le commerce des fruits et légumes ?

 

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

Emballages plastique : vers l’annulation de l’interdiction pour les fruits et légumes ?
Le Conseil d’Etat a recommandé l’annulation du décret instituant l’interdiction de ventes des fruits et légumes dans un emballage…
La Cité maraîchère est implantée dans le quartier Marcel Cachin, composé de grands ensembles HLM des années 1960, rénové récemment.
Seine-Saint-Denis : la Cité maraîchère de Romainville au cœur de la ville
En Seine-Saint-Denis, la Cité maraîchère de Romainville est une expérimentation agricole urbaine unique. Propriété de la…
conditionnements pommes de terre Pomliberty
Pomme de terre : Vitalis entre au capital de Pomliberty
Le réseau Vitalis vient de prendre une participation minoritaire dans Atipic, la holding qui chapote Pomliberty et la Ferme Neuve 
Le prix des palettes et des emballages bois n’est pas près de baisser
Si le prix de matière première est en baisse, celui de l’énergie et d’autres intrants, comme la main d’œuvre, va toujours…
Biomonde : « Les fruits et légumes bio sont un des moteurs de la distribution bio », selon Sönam Walterspiler
Dans une période troublée pour la filière bio, Biomonde se veut au plus près de ses adhérents et soutient les magasins qui…
Chou romanesco blanc de Prince de Bretagne Véronique Bargain
Comment Prince de Bretagne entend diversifier sa gamme de choux
Soucieuse d’innover, Prince de Bretagne lance deux nouveautés en choux : un chou plat, à consommer cru ou cuit, et un chou…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes