Aller au contenu principal

Emballage des fruits et légumes : des barquettes résistantes en fibres de cellulose

Parmi les exposants du hall France à Fruit Logistica, Daurema, une jeune entreprise de barquettes pour les fruits et légumes en fibres de cellulose, compatibles loi AGEC. 

Stand Daurema avec Frédéric Salomon à Fruit Logistica 2024.
C’est la loi AGEG avec l’interdiction du plastique pour les emballages des fruits et légumes jusqu'à 1,5 kg qui a décidé Frédéric Salomon (en photo) et Florian Lefebvre a se lancer dans la création de barquettes en fibres de cellulose moulées.
© Claire Tillier

C’est la deuxième fois que la jeune société Daurema expose à Fruit Logistica « mais l’an dernier, on n’avait pas beaucoup de barquettes à montrer », lance Frédéric Salomon co-fondateur de la jeune entreprise. Daurema (qui signifie « durable » en esperanto) est une société française qui s’est lancée sur des barquettes lisses en fibres de cellulose pour les fruits et légumes, alternatives au plastique. La société a été créée en 2021, mais la production des barquettes n’a pu commencer que fin 2022, une fois l’usine construite. Elle est située dans le Nord, à Wattrelos, près de Roubaix

Lire aussi : Réglementation UE sur les emballages : pourquoi crispe-t-elle autant la filière des fruits et légumes européenne ?

C’est l’envie d’entreprendre « en collant à une mouvance sociétale » qui a décidé les deux créateurs, Frédéric Salomon, chimiste de formation, et Florian Lefebvre sur la partie financière, à se lancer dans l’aventure. « On a d’abord axé notre activité sur les fruits et légumes parce qu’il y avait la loi AGEC, explique Frédéric Salomon. Initialement, on s’était positionnés sur les petits fruits rouges parce que nos barquettes sont solides et résistantes à l’humidité, mais ils ont été exemptés ». L’entreprise avait d’ailleurs investi dans des moules spécifiques pour fabriquer ces barquettes de fruits rouges mais aussi de champignons, eux aussi exemptés. L’un des premiers clients sera néanmoins la société Champicarde domiciliée dans l’Aisne pour ses champignons bio. « Ce type d’emballages, alternative au plastique, intéresse particulièrement le secteur du bio », précise Frédéric Salomon. Puis l’expéditeur Savajols dans la Drôme a aussi fait appel à Daurema pour ses kiwis et abricots. 

A Wattrelos, l’usine occupe une surface de 2500 m2 équipées aujourd’hui de 3 lignes de fabrication qui ont un potentiel chacune de 10 millions de barquettes par an, avec possibilité de rajouter des lignes. La jeune entreprise de 5 personnes (4 opérationnels et 1 personne sur la partie financière) est actuellement en processus de levée de fonds pour son développement, des ressources qu’elle va aller chercher auprès de fonds d’investissements régionaux et de Business angels. 

Daurema a mis au point des barquettes standards (125 g, 250 g, 500 g) mais peut aussi s’adapter à la demande. L’entreprise a par exemple travaillé avec la coopérative Ile-Fruits à Ille-sur-Têt dans les Pyrénées-Orientales sur des barquettes 3 fruits

Outre le fait d’être d’origine France, compostables et recyclables, ces barquettes moulées en fibres de cellulose sont lisses (« Nous les pressons des deux côtés », explique Frédéric Salomon), ce qui leur confère une belle esthétique, elles sont solides, résistent à l’humidité et sont aussi très facilement et dépilables, « un atout pour les conditionneurs », ajoute le dirigeant.  

Lire aussi : 4 autres alternatives aux emballages plastique vues à Fruit Logistica

Les plus lus

Les chaufferettes Wiesel commercialisées par Filpack permettent un gain de température à l'allumage supérieur à celui des bougies.
Chaufferettes contre le gel en verger : un intérêt sur les petites parcelles très gélives

Le risque de gel fait son retour sur cette deuxième quinzaine d'avril. Plusieurs entreprises proposent des convecteurs à…

Parsada : ouverture ce 12 avril d'un appel à projets porté par FranceAgriMer

Initié au printemps 2023, le Plan stratégique pour mieux anticiper le potentiel retrait européen des substances actives et le…

Fraises hors sol cultivées en France
Fraise française : un bon début pour la commercialisation... à poursuivre

En retard par rapport à l’an dernier, la saison de la fraise française a bien commencé d’autant que la fraise espagnole est…

Prix des fraises françaises : il n'est « pas lié aux faibles quantités espagnoles », revendique l’AOPn

Les fraises espagnoles sont pour le moment quasi absentes de nos étals français. Pourtant, ce n’est pas cette absence ou cette…

PNR BARONNIES PROVENCALES
L’IGP Abricot des Baronnies sur la rampe de lancement

L’abricot des Baronnies, qui attendait ce printemps la toute dernière validation de son IGP, est d’ores-et-déjà en ordre de…

production de chou-fleur en Bretagne
Sica Saint-Pol de Léon : un chiffre d'affaires en hausse malgré les intempéries et la baisse des volumes

L’année 2023 a été très compliquée au niveau climatique, entraînant une baisse des volumes, mais avec un chiffre d’affaires de…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes