Aller au contenu principal

Dossier : Le biocontrôle doit franchir un cap

IBMA France veut booster l’innovation pour faire passer un palier au biocontrôle. Lors du colloque annuel de l’association fin janvier, les freins au développement du secteur et les leviers à actionner ont été analysés.

La table ronde du colloque d'IBMA France à Paris a été retransmis dans sept autres villes françaises.
© RFL

Le biocontrôle est toujours en progression mais il veut passer à la vitesse supérieure. Selon les derniers chiffres publiés par IBMA France en juillet 2018, l’année 2017 a été marquée par une hausse de 25 % du chiffre d’affaires biocontrôle réalisé par les entreprises membres de l’association. Cette augmentation, du même ordre que celle enregistrée entre 2015 et 2016, fait passer le chiffre d’affaires du biocontrôle à 140 millions d’euros. « C’est à la fois beaucoup et peu », confie Denis Longevialle, secrétaire général d’IBMA France, lors du dernier Sival. Car le secteur a toujours pour objectif de représenter 15 % du marché de la protection des plantes en 2025, un chiffre qu’il est encore loin d’approcher (il représente actuellement 5 % du marché). « Il faudra une progression plus nette les prochaines années pour atteindre cet objectif », reconnaît Denis Longevialle.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

L’alimentation locale, réel changement ou fausse tendance ?
Alimentation locale, circuit court, mondialisation contre souveraineté alimentaire… Cette tendance s’est-elle réellement…
Une Boussole des Labels pour guider le consommateur dans les rayons alimentaires
Les trois ONG ActionAid France, Bio Consom'acteurs et FAIR[e] un monde équitable publient un guide pratique téléchargeable…
Kiwi : SCAAP Kiwifruits de France et Euralis, partenaires pour développer la production

SCAAP Kiwifruits de France et la coopérative Euralis ont signé le 17 mai un partenariat pour le développement local de…

Les Mannoni, père et fils, produisent environ 2 500 tonnes de melons par an, sur le secteur de Tarascon et Arles. © E.Delarue
Serge Mannoni, producteur de melons dans les Bouches-du-Rhône : « melonnier, c’est un métier »
45 ans après son installation, Serge Mannoni a transmis son métier de melonnier à ses trois fils. Une passion partagée qui se…
Pommes et poires : trop tôt pour un bilan chiffré après les dégâts de gel
Le froid exceptionnel de début avril a impacté les productions de pommes et de poires. Selon l'Association nationale pommes…
Demain La Terre veut amplifier sa visibilité auprès du grand public
L’association, riche de projets et de nouveaux adhérents, prévoit d’étoffer encore davantage sa gamme et met le paquet sur la…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes