Aller au contenu principal

Vu par le spécialiste
« Des pistes contre les champignons telluriques en culture de poivron »

Les attaques du complexe de champignons sont significativement bien moins importantes sur les systèmes racinaires de poivron greffé (de gauche à droite : témoin Gonto, témoin porte-greffe, innoculé Gonto et innoculé porte-greffe, arrachage final).
© J. Gaudin/Inra

Témoignage de Henri Clerc, Invenio.

 

 

« Les productions de poivron en Nouvelle-Aquitaine subissent des pertes de rendement qui ont conduit Invenio à réaliser une campagne de prélèvement dans les exploitations de la région en 2016. Dominique Blancard et Jonathan Gaudin, phytopathologistes à l’Inra de Bordeaux, ont observé d’importantes lésions sur les systèmes racinaires prélevés. Deux champignons telluriques ont été régulièrement identifiés sur les échantillons, Colletotrichum coccodes et Macrophomina phaseolina, ainsi que des nématodes Méloïdogyne sp. Un essai mené par Invenio et l’Inra de Bordeaux en 2017 a montré que les deux champignons sont bien en cause dans l’apparition des lésions racinaires. Un deuxième essai conduit sur une parcelle d’un producteur a permis de montrer que l’utilisation de porte-greffes issus d’une nouvelle génétique proposés par un sélectionneur français est une piste intéressante pour réduire les dégâts racinaires. En effet, ces porte-greffes présentaient des niveaux de nécroses inférieurs et très peu de galles de nématodes. Au printemps 2018, un nouvel essai a été lancé pour approfondir cette voie au sein du laboratoire de l’Inra par Jonathan Gaudin et Fanny Robledo-Garcia. Celui-ci vise à évaluer un porte-greffe poivron en conditions semi-contrôlées vis-à-vis d’un complexe de champignons telluriques Colletotrichum coccodes - Macrophomina phaseolina. Le dispositif expérimental est constitué de quatre modalités. Dans les deux premières modalités, les pots ont été inoculés avec ce complexe et on y a planté d’une part des plants de la variété Gonto non greffée et d’autre part des plants de Gonto greffés sur le porte-greffe testé. Dans les deux modalités témoins, les plants de Gonto (greffé ou non greffé) sont dans des pots sans inoculum. En juillet puis en septembre, des plants témoins et inoculés ont été arrachés. Leurs systèmes racinaires ont été pesés et leur niveau de nécrose racinaire évalué. Les résultats, en cours de dépouillement, semblent bien confirmer l’effet du porte-greffe dans ces conditions semi-contrôlées, les attaques du complexe de champignons étant significativement bien moins importantes sur les systèmes racinaires de poivron greffé. Ces essais confirment aussi les résultats des essais 2017, à savoir la réduction du volume racinaire que provoque le complexe de champignons quand il attaque une plante non greffée. »

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

L’alimentation locale, réel changement ou fausse tendance ?
Alimentation locale, circuit court, mondialisation contre souveraineté alimentaire… Cette tendance s’est-elle réellement…
En médaillon, Guillaume Brisard compte installer à terme une trentaine de moutons Shropshire pour gérer l'enherbement de ses vergers. © A. Lasnier
Guillaume Brisard adopte l’éco-pâturage dans ses vergers
Guillaume Brisard, arboriculteur en Indre-et-Loire, a installé une douzaine de moutons dans ses vergers de pommiers et poiriers…
Les Mannoni, père et fils, produisent environ 2 500 tonnes de melons par an, sur le secteur de Tarascon et Arles. © E.Delarue
Serge Mannoni, producteur de melons dans les Bouches-du-Rhône : « melonnier, c’est un métier »
45 ans après son installation, Serge Mannoni a transmis son métier de melonnier à ses trois fils. Une passion partagée qui se…
Pommes et poires : trop tôt pour un bilan chiffré après les dégâts de gel
Le froid exceptionnel de début avril a impacté les productions de pommes et de poires. Selon l'Association nationale pommes…
Koki a signé plusieurs partenariat pour développer le verger de noisetiers en France et s'assurer des débouchés. © Koki
Noisette : un partenariat entre Unicoque et Ferrero
La forte demande du marché de la noisette industrie, consolidée par un partenariat avec Ferrero, dynamise la production de…
Demain La Terre veut amplifier sa visibilité auprès du grand public
L’association, riche de projets et de nouveaux adhérents, prévoit d’étoffer encore davantage sa gamme et met le paquet sur la…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes