Aller au contenu principal

Des couverts végétaux pour fertiliser les noyers

Des producteurs commencent à implanter des couverts végétaux sous leurs noyers. Les premiers résultats sont encourageants, même si des recherches doivent encore être menées.

Pierre Berger, nuciculteur à Beaulieu (Isère), implante des couverts végétaux dans toutes ses parcelles de noyers. © I. Brenguier

Quand il parle des couverts végétaux qu’il implante sous ses noyers, Pierre Berger, nuciculteur à Beaulieu (Isère), se montre prudent. « Il n’existe pas de formule toute faite. Chaque année, nous modifions la composition du mélange pour l’affiner », précise-t-il. Un point de vue que partage Olivier Gamet, nuciculteur à Chatte, qui implante également des couverts sous ses noyers. « Ce sont des expérimentations à l’échelle de nos exploitations que nous menons. Même si nous suivons le même protocole, il ne s’exprime pas de la même façon.

Cet article est réservé aux abonnés web Fruits & Légumes

Découvrez l'offre web Fruits et Légumes

Accès à tous les articles de la filière
Fruits et Légumes

Accès aux revues numériques sur PC, tablettes et smartphones

Accès newsletters Fruits et Légumes:
L'hebdo Filière
La bimensuelle Bio

Accès à l'ensemble des cotations
Fruits et Légumes

À lire aussi

  • Vignette
    Amorce d'une reprise

    Le marché des produits de saison a eu tendance à se réactiver, vendredi, à l’approche du we

  • Vignette
    un commerce attendu plus actif

    Le contexte s'annonce plus porteur pour les fruits et légumes de saison (asperge, con

  • Vignette
    Asperge

    Tendance: Les apports et les prix se sont stabilisés,

  • Vignette
    Carotte

    Tendance: Les derniers lots du Sud-Ouest ont été faci

  • Vignette
    Chou-fleur

    Tendance: Avec le déclin de la demande intérieure et la pers

  • Vignette
    Concombre

    Tendance: Le marché a conservé une bonne fluidité, su