Aller au contenu principal

Des compotes HVE chez Charles & Alice

L’entreprise agro-alimentaire propose ses premiers pots de compote de pomme HVE et recherche un approvisionnement régional pour développer ce label.

Thierry Goubault P.-D.G.et l'équipe de Charles & Alice,  présentent leurs nouveaux desserts de pommes issus de vergers locaux à Haute valeur environnementale © © C. Poulain
Thierry Goubault P.-D.G.et l'équipe de Charles & Alice, présentent leurs nouveaux desserts de pommes issus de vergers locaux à Haute valeur environnementale
© © C. Poulain

Charles & Alice lance des desserts issus de pommes locales et certifiées Haute valeur environnementale pour la Restauration hors foyer. Il s’agit de deux petits pots individuels pour lesquels le label HVE permet aux chefs de répondre à la loi Egalim, qui exige une montée des produits sous signe de qualité. Ce sont ainsi deux nouveautés qui vont rejoindre les 115 références Charles & Alice. « Sur les 60 000 tonnes de pommes que nous achetons chaque année, 40 000 tonnes proviennent du Sud-Est, en majorité du Vaucluse, et des Alpes-de-Haute-Provence », estime Thierry Goubault.

Tout le marché RHF labellisé

Pour l’approvisionnement en pommes de ce dessert HVE, 90% des vergers sont situés dans le Sud-Est, en moyenne dans un rayon de 115 km autour de l’atelier de transformation à Monteux. Et Charles & Alice s’est engagé avec sept producteurs sur un contrat annuel pour commencer, et la moitié des vergers est en Vaucluse. Les achats contractualisés pourraient inciter d’autres producteurs à franchir le pas. « Nous démarrons, mais nous aimerions aller plus loin, sur d’autres fruits, comme l’abricot, la poire williams. Sur le créneau du bio français aussi, nous cherchons des fournisseurs », annonce Thierry Goubault. Et là, les contrats sont sur 10 ou 15 ans avec une vingtaine d’arboriculteurs partenaires depuis 2009. « Nous avons fait planter huit hectares de vergers bio, dont certains en Vaucluse », se réjouit-il. Mais c’est surtout la Haute valeur environnementale qui est prometteuse pour l’instant. Et l’objectif de l’entreprise est clairement annoncé : que tout le marché RHF soit labellisé. « Nous voudrions doubler nos contrats avec des arboriculteurs », précise le P.-D.G. . L’entreprise annonce également ses efforts de prise en compte de l’environnement, en ayant divisé par deux sa consommation d’eau depuis 2008, et en recyclant sur ses deux sites 94% de ses déchets. Sa volonté d’aller vers la Haute valeur environnementale entre aujourd’hui dans ce cadre.

A lire aussi : Le bio et le “sans sucres ajoutés” tirent la croissance de Charles & Alice

                      d’aucy accélère le rythme de sa transition vers la bio et la HVE

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

Le tomato leaf curl New Delhi virus (ToLCNDV) est un organisme de quarantaine au niveau européen, ce qui implique l’obligation de déclaration. © OEPP
Melon : le nouveau virus ToLCNDV sera à surveiller en 2021
Le tomato leaf curl New Delhi virus (ToLCNDV) a été identifié dans quatre parcelles de courgette du sud de la France en septembre…
L’idée d’une aquaponie «commerciale» a émergé en France au travers du programme de recherche de l' Itavi et divers projets privés.  © ITAVI
Un essai prometteur sur la culture de tomate en aquaponie
L’aquaponie produit des poissons et des légumes. Un essai de l’Itavi a permis de produire des tomates sans apport d’engrais…
« 20% des légumes sont destinés aux restaurants qui pourront notamment valoriser les légumes non vendables en frais », expliquent Maxime Lefebvre (à gauche) et Christophe Godineau.   © Véronique Bargain - FLD
Maraîchers et restaurateurs créent une coopérative à Nantes
En région nantaise, les salariés d’un restaurant et des maraîchers ont créé une SCIC (société coopérative d’intérêt collectif)…
plateforme frais er local
Lancement de la plateforme « Frais et local »

A l’occasion de ses vœux à la presse le 12 janvier, le ministre de l’Agriculture, Julien Denormandie, a présenté la…

Le Synabio veut aller plus loin que la réglementation
Le Synabio a publié dix-neuf indicateurs de progrès pour que les entreprises aillent plus loin que la réglementation en termes de…
L’image de Bonduelle au plus haut sur les réseaux sociaux

Agence conseil en stratégies de contenus, Ultramedia édite un baromètre qui classe les plus grandes…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes