Aller au contenu principal

Carotte : « Des bandes d’occultation pour maîtriser les adventices »

Stéphan Plas, du pôle Carotte d'Invenio, témoigne de l'intérêt de bandes d'occultation pour maîtriser l'enherbement des cultures de carottes.  

Alterner les bandes opaques et transparentes des plastiques permet de réduire les adventices. © Invenio
Alterner les bandes opaques et transparentes des plastiques permet de réduire les adventices.
© Invenio

« Sur le plastique de forçage utilisé en carotte primeur, alterner des bandes opaques (sur les flancs de la planche et les inter-rangs) et des bandes transparentes (sur la ligne de semis) paraissait une idée un peu loufoque au départ. Mais la présentation de Serge Farras d’EuroPlastiques sur un plastique double couche utilisé pour le forçage des melons lors du Congrès international sur les plastiques agricoles a fait écho auprès des Fermes Larrère. Elles ont sollicité leur fournisseur de plastiques, RKW Hyplast, qui a cru au projet. Ainsi est né le film de paillage ProTechBio®, une même bâche où des bandes opaques permettent d’occulter les parties non semées de la planche et ainsi d’éviter le développement des adventices, et des bandes transparentes favorisent la germination et le développement des plantules de carotte. La mise en œuvre du film s’est faite rapidement. Les premiers plastiques ont été livrés en février 2019 chez différents producteurs. Malgré la durée courte de paillage (30-50 jours), les notations réalisées par Invenio au débâchage ont montré l’intérêt de ce plastique sur la maîtrise des adventices, notamment sur les flancs des planches. Suite aux observations des producteurs, le fournisseur a fait évoluer les spécificités du prototype. En 2020, la seconde campagne de mise en œuvre sur de nombreuses parcelles a permis à Invenio de confirmer son intérêt pour limiter le développement des adventices pendant une durée plus longue de bâchage (trois à quatre mois). Selon la zone de la planche considérée (rang, inter-rang, flanc), la réduction des adventices a été de 20 à 80 % pour les dicotylédones et de 30 à 55 % pour les monocotylédones. Des essais ont été faits en réduisant encore la surface transparente (au risque d’étioler la culture) avec des résultats encore plus favorables. Dans un contexte de réduction des herbicides disponibles et d’objectif Zéro résidu, cette amélioration apporte un peu de sérénité aux producteurs sur la propreté de leurs parcelles au débâchage. Elle a toutefois un coût puisqu’elle revient actuellement deux fois et demi plus chère qu’une solution conventionnelle. L’évolution des surfaces bâchées en ProTechBio® dira si le jeu en vaut la chandelle. »

 

A lire aussi : 

[VIDEO] Carotte : Le désherbage alternatif en action

Légumes de plein champ : le Gaec Le Saint mise sur l’autoguidage RTK pour gagner en précision 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

Quelles sont les clés de réussite du rayon fruits et légumes, selon Olivier Dauvers ?
Lors de Medfel 2022, l’expert en grande consommation Olivier Dauvers a présenté les clés de la réussite du rayon fruits et…
Inflation : 38 % des Français ont diminué leurs achats de fruits et légumes frais
Dans sa dernière enquête, l’Observatoire E.Leclerc des Nouvelles Consommations révèle l’impact de l’inflation et de la flambée…
Camille Poulet a choisi une multichapelle double paroi Richel pour la qualité de l’outil et le suivi assuré par le fabricant.
« La serre multichapelle permet une meilleure maîtrise du climat, plus de sérénité et plus de précocité »
Productrice à Saint-Rémy de Provence, Camille Poulet a construit 1 ha de serre multichapelle double paroi gonflable pour produire…
« Avec peu de surfaces de framboisiers, on peut obtenir une bonne rémunération rapide », témoigne David Gery, enchanté par sa nouvelle activité.
En Corrèze, un éleveur bovin se diversifie avec la culture de framboises
En Corrèze, David Gery a réussi la diversification de son exploitation en devenant avec succès éleveur et producteur de…
[Medfel 2022] Comment Arnaud Montebourg compte révolutionner et restructurer une filière d’amandes françaises
La Compagnie des Amandes a expliqué comment elle compte rémunérer ab initio les producteurs partenaires et a fait le point de ses…
L’installation agrivoltaïque de la Sefra sera le premier site pilote de grande échelle en vallée du Rhône. Objectif : affiner les données utilisées par l’intelligence artificielle pour piloter les persiennes sur vergers.
Drôme : 3 hectares de vergers couverts de persiennes solaires mobiles
Le programme d’expérimentation d’agrivoltaïsme suivi par la Sefra qui démarre pour au moins cinq ans vise à évaluer l’efficacité…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes