Aller au contenu principal

Coups de cutter au maraîchage

Dans le sud Morbihan, douze exploitations maraîchères dont la station expérimentale de Kerplouz ont subi des coups de cutter saccageant leurs tunnels de production.

Comme pour onze autres maraîchers, tous les tunnels de la station expérimentale de Kerplouz ont été lacérés et nécessitent d’être rebâchés.
© C. Le Clève

L’affaire a débuté mi-décembre à Séné, aux portes de Vannes. 4 000 pieds de salades et choux sont arrachés et reposés. D’autres actes de vandalisme suivront encore avant que, fin décembre, Maët Le Lan, responsable de station expérimentale de Kerplouz, découvre que « tous les tunnels ont été vandalisés, lacérés comme ceux de onze autres producteurs, bio ou non, du sud Morbihan, dont les serres de la ville de Vannes », se désole la responsable. Cet acte a jeté le trouble dans la profession.

Ne pas prendre de retard

Sur la station, 3 000 m² d’abris sont à reconstruire rapidement car aucun tunnel n’est réparable. Un préjudice financier évalué à 30 000 euros, « si on devait faire appel à une prestation extérieure pour refaire les installations », commente-t-elle. Pour les professionnels dont la majorité est assurée au seul titre de la responsabilité civile sur ces équipements, « la bâche n’est pas prise en charge par les assurances, quoi qu’il arrive. Le préjudice peut être dramatique et leur faire mettre la clé sous la porte », redoute Maët Le Lan. Il s’agit maintenant de ne pas prendre du retard, c’est l’avenir des plantations qui se joue maintenant. « On a des producteurs tous les jours qui nous contactent et se proposent pour donner un coup de main », souligne-t-elle, touchée, comme ses collègues « de l’énorme soutien » qui leur est manifesté. Un coup de chaud, au cœur celui-là. Rien n’est fichu pour autant sur la saison à venir. Comme les autres producteurs, à la station de Kerplouz, « on va faire ce qu’il faut. Il n’y aura pas de conséquences pour les essais mais il va falloir beaucoup bosser », se prépare la jeune femme. Après les dépôts de plainte et l’enquête de gendarmerie, une personne a été appréhendée.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

Deux maraîchers strasbourgeois remportent le Trophée du maraîchage
Le Trophée du maraîchage, organisé par Légumes de France, a été remis à un couple de maraîchers strasbourgeois, lors de la finale…
Tech & Bio 2021 a démarré pour trois jours
Le salon Tech & Bio a lieu du 21 au 23 septembre 2021 dans la Drôme. 80 conférences et 100 ateliers sur les techniques…
L’effeuillage mécanique apporte plus de coloration aux fruits.
Pomme et poire : le CTIFL étudie l'adaptation des vergers à la mécanisation
Le CTIFL consacre plusieurs essais à une meilleure adaptation des vergers de fruits à pépins à la mécanisation.
Emballage : Florette et Les Crudettes révolutionnent le marché de la 4ème gamme (MAJ)

Leader français des salades prêtes à l’emploi, Florette présente une véritable innovation de rupture…

[VIDEOS] Cerise : la pose des filets alt'droso en pratique
Deux films pratiques sur la pose de filets alt'droso, visant à lutter contre les dégâts de Drosophila suzukii sur cerisier, ont…
pommes gros plan
Pommes et poires : une saison française 2021-2022 atypique à plusieurs titres (MAJ)
La récolte de pommes françaises devraient être suffisante cette année mais pas en poires. Calibre et aspect visuel seront au cœur…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes