Aller au contenu principal

Origine France
Cornichon français : Reitzel annonce une récolte 2022 record

Le groupe communique sur la solidité de cette filière qu’il a relancé en 2016. Le bio n’est pas en reste. Côté produits finis, après s’être diversifié tant sur les conditionnements que sur les circuits de distribution, Reitzel lance une marque dédiée à l’origine France.

Pour cette septième année, le groupe Reitzel a récolté 784 t au total, « réalisant un nouveau record ».
© Reitzel

Pour cette septième année, le groupe Reitzel a récolté 784 t au total, « réalisant un nouveau record », annonce-t-il dans un communiqué du 28 novembre. En cumulant les cultures bio et conventionnelles, ce sont plus de 1 867 000 bocaux, boîtes et poches qui ont été produits.

« Malgré une situation exceptionnelle sur le plan climatique, nous pouvons parler d’un bel été pour le cornichon français, sans pour autant parler d’une saison exceptionnelle, précise Léopoldine Mathieu, responsable filières et développement durable chez Reitzel. (…) Les changements de températures importants ont créé des conditions de stress pour les plans, affectant les rendements sur le long terme. » La récolte s’est terminée courant août, au lieu de courant septembre habituellement.

 

De 2016 à 2022, une croissance impressionnante

« Pour pérenniser une filière, il faut compter entre 10 et 15 ans. Nous nous sommes lancés dans l’aventure de la relocalisation en 2016, il y a 7 ans, et aujourd’hui, nous disposons d’une filière solide construite avec des agriculteurs passionnés », se réjouit Sana Hammami, directrice générale de Reitzel France.

Selon les chiffres fournis par Reitzel, le cornichon français n’a fait que croître depuis la relance de la filière en 2016.

  • De 2 agriculteurs sur 3 ha cultivés en 2016 la première année, la production est passée à 21 agriculteurs sur 35,7 ha en 2021 puis 26 agriculteurs sur 46.7 ha en 2022.
  • Par conséquent, les volumes récoltés sont passés de 54 t en 2016 à 483 t en 2021 et 784 t cette année 2022.
  • Le nombre de produits finis (et leur diversité) a bondi de 112 000 bocaux en 2016 à 1 159 000 bocaux, boîtes et poches en 2021. Reitzel annonce 1 867 000 bocaux, boîtes et poches pour 2022.

Le bio est aussi dynamique que le conventionnel puisqu’il totalise à date 360 t récoltées pour une production de 338 000 bocaux, boîtes métal et poches, et concerne 4 agriculteurs sur 17 ha.

Pour cette septième année, le groupe Reitzel a récolté 784 t de cornichons français, « réalisant un nouveau record ».
© Reitzel

 

Hugo !, une marque 100 % cocorico

Reitzel commercialise ses cornichons en GMS sous la marque Jardin d’Orante, et auprès des professionnels de la restauration sous la marque Hugo Reitzel. Depuis septembre 2022, tous les cornichons français de Reitzel sont commercialisés sous une nouvelle marque 100 % bleu-blanc-rouge : HUGO !, que ce soit pour la GMS ou pour les chefs.  

Côté réseaux de distribution spécialisés bio, les cornichons français bio sont toujours vendus sous la marque Bravo Hugo lancée en 2019.

 

 

 

Les plus lus

Pomme de terre : Douar Den se donne les moyens pour se développer
La société coopérative bretonne vient d’augmenter son capital social afin de pérenniser son activité dans un période troublée…
Pommes : pour Daniel Sauvaitre (ANPP), revaloriser de 0,20 € le kilo n'est pas inaccessible vu les prix depuis trois ans
Le geste des producteurs de pommes le 14 janvier pourrait préfigurer d’autres actions, possiblement plus « musclées », si leur…
Distribution : quel approvisionnement fruits et légumes pour la nouvelle enseigne Toujust ?
 FLD s’est entretenu avec Fabrice Gerber, fondateur de la nouvelle enseigne Toujust, à l’occasion du salon Sirha de Lyon. Il…
Des vergers de pommiers arrachés pour dénoncer les prix d'achat producteur
Des opérations d'arrachage de vergers de pommiers ont eu lieu dans toute la France le 14 janvier. La filière pomme réclame une…
Pourquoi la filière framboise intègre l’AOPn Fraises de France
L’Association de valorisation de la filière framboise (AVFF) fait désormais partie de l’AOPn Fraises de France. Les raisons de…
Pourquoi Pomanjou va investir 29 millions d’euros dans une station fruitière ?
Pomanjou, filiale du groupe Innatis, va regrouper ses activités de stockage-calibrage et conditionnement-expédition, aujourd’hui…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes