Aller au contenu principal

Formation
CAP Primeur : coup de projecteur sur la première promo

Des représentants de la filière fruits et légumes et de l’Education nationale qui ont participé à la création du CAP Primeur ont rencontré les premiers apprentis.

Professionnels de toute la filière fruits et légumes et de l’Education nationale sont venus voir à l’œuvre une dizaine d’apprentis primeurs parisiens sur le lieu de leur formation, le Cifca à Paris, établissement dont Saveurs Commerce, qui porte ce projet de nombreuses années, est administrateur.

« Un démarrage fabuleux »

L’occasion de faire un premier bilan de ce nouveau cursus menant à un diplôme de l’Education nationale pour la filière Fruits et légumes (Lire l'article FLD annonçant cette rentrée ici). Pour Evelyne Decourt de la Direction générale de l’enseignement supérieur, qui a suivi l’élaboration du projet pour l’Education nationale, « c’est un démarrage fabuleux ».

Elle a notamment insisté sur les points importants qui ont conduit à la création du CAP Primeur : « La spécificité de ce diplôme, c’est qu’il est axé sur les produits, souligne-t-elle, ça a fait la différence ». Autres points non négligeables : « Il est porté par toute une filière », fait non démenti par les prises de parole des différents acteurs de la filières f&l (et la bonne ambiance) lors de cette réunion, mais aussi « il est générateur d’emplois ». Lors de l’élaboration du cursus « c’est assez rare que l’ensemble des professionnels soient là jusqu’au bout », ajoute-t-elle avant d’ajouter que le dossier présenté était en outre « vraiment bien fait et sérieux ».

Il est encore possible de prendre un apprenti cette année

Déjà une cinquantaine de jeunes au niveau national ont fait leur rentrée pour cette première promotion de CAP Primeur. Huit établissements dans huit villes françaises Amiens, Paris, Orléans, Montbéliard, Lyon, Grenoble, La Rochelle et Nice proposent le cursus cette année. « Certains CFA ont un internat », précise Christel Teyssèdre, présidente de Saveurs Commerce, à l’adresse des employeurs qui voudraient encore former un apprenti. Les inscriptions sont en effet encore possibles pour cette promotion jusqu’à la fin de l’année. Pour la rentrée 2019, d’autres ouvertures sont déjà prévues : à Rouen, Lille, Toulouse, Cahors ainsi qu’en formation initiale à Reims.

Afin de mieux faire connaître ce nouveau CAP, « nous allons communiquer dans les publications de l’Onisep », annonce Christel Teyssèdre, ajoutant : « Nous allons travailler à l’attractivité de nos métiers ».

Autre actualité concernant les primeurs ici

A lire aussi dans FLD Mag de novembre, notre interview croisée entre un primeur sur marché et sa nouvelle apprentie en CAP Primeur.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

Deux maraîchers strasbourgeois remportent le Trophée du maraîchage
Le Trophée du maraîchage, organisé par Légumes de France, a été remis à un couple de maraîchers strasbourgeois, lors de la finale…
L’effeuillage mécanique apporte plus de coloration aux fruits.
Pomme et poire : le CTIFL étudie l'adaptation des vergers à la mécanisation
Le CTIFL consacre plusieurs essais à une meilleure adaptation des vergers de fruits à pépins à la mécanisation.
Emballage : Florette et Les Crudettes révolutionnent le marché de la 4ème gamme (MAJ)

Leader français des salades prêtes à l’emploi, Florette présente une véritable innovation de rupture…

pommes gros plan
Pommes et poires : une saison française 2021-2022 atypique à plusieurs titres (MAJ)
La récolte de pommes françaises devraient être suffisante cette année mais pas en poires. Calibre et aspect visuel seront au cœur…
[VIDEOS] Cerise : la pose des filets alt'droso en pratique
Deux films pratiques sur la pose de filets alt'droso, visant à lutter contre les dégâts de Drosophila suzukii sur cerisier, ont…
La Commission européenne autorisée à renégocier l’équivalence Bio avec un certain nombre de pays tiers
Le règlement listant les pays tiers bénéficiant d’une équivalence pour l’accès au marché UE de leurs produits bio ce règlement…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes