Aller au contenu principal

Asperge : une campagne 2023 satisfaisante

La campagne 2023 d'asperge a été satisfaisante, avec des volumes stables et des prix réguliers toute la saison. Mais les charges ont fortement augmenté.

En 2023, l’alternance des journées chaudes et plus fraîches a permis une augmentation des quantités produites sans pic de production.
En 2023, l’alternance des journées chaudes et plus fraîches a permis une augmentation des quantités produites sans pic de production.
© RFL

« La campagne asperge 2023 a été marquée par une production linéaire et des prix au-dessus de la moyenne sur cinq ans », mentionne le bilan du RNM (Réseau des nouvelles des marchés). Favorisées par une météo clémente, les quantités récoltées sont supérieures à celles des cinq dernières années, mais inférieures à celles de 2022. Le début de saison a enregistré de faibles volumes.

Puis l’alternance des journées chaudes et plus fraîches a permis une augmentation des quantités produites sans pic de production. Cette stabilité a engendré des prix réguliers sur toute la saison. Cette hausse des prix de vente est à relativiser avec la forte augmentation des charges pour les agriculteurs et les expéditeurs : coût des intrants, de la main-d’œuvre, du plastique des bâches, du conditionnement, de l’électricité (entrepôts frigorifiques, station d’expédition), des frais de transport, etc. « L’intérêt des consommateurs pour l’asperge est resté timide. Les ventes de fin de saisons ont été plus difficiles », précise la synthèse.

Sainson difficile pour l'asperge bio

En revanche, l’asperge biologique a connu une saison particulièrement difficile comme tous les produits bio. Dans un contexte de baisse du pouvoir d’achat, les consommateurs ne se tournent pas vers les « achats plaisir » ni les produits dits de « luxe ». Les cours très élevés en début de campagne ont ralenti la vente des asperges, puis les prix sont restés inférieurs à la moyenne (2018-2022) jusqu’à la fin de la saison.

Les plus lus

Fraises hors sol cultivées en France
Fraise française : un bon début pour la commercialisation... à poursuivre

En retard par rapport à l’an dernier, la saison de la fraise française a bien commencé d’autant que la fraise espagnole est…

Pourquoi le groupe Axéréal arrête son activité fruits et légumes ?

25 producteurs commercialisaient noix, asperges et pommes de terre bio via la coopérative.

Parsada : ouverture ce 12 avril d'un appel à projets porté par FranceAgriMer

Initié au printemps 2023, le Plan stratégique pour mieux anticiper le potentiel retrait européen des substances actives et le…

Prix des fraises françaises : il n'est « pas lié aux faibles quantités espagnoles », revendique l’AOPn

Les fraises espagnoles sont pour le moment quasi absentes de nos étals français. Pourtant, ce n’est pas cette absence ou cette…

PNR BARONNIES PROVENCALES
L’IGP Abricot des Baronnies sur la rampe de lancement

L’abricot des Baronnies, qui attendait ce printemps la toute dernière validation de son IGP, est d’ores-et-déjà en ordre de…

production de chou-fleur en Bretagne
Sica Saint-Pol de Léon : un chiffre d'affaires en hausse malgré les intempéries et la baisse des volumes

L’année 2023 a été très compliquée au niveau climatique, entraînant une baisse des volumes, mais avec un chiffre d’affaires de…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes