Aller au contenu principal

RHD
Arc lance une gamme de bols en verre pour les spécialistes du snacking

Comment réconcilier un consommateur de plus en plus nomade en recherche de solutions snacking et le réel besoin de mettre fin au plastique à usage unique ?

Arc lance une nouvelle gamme, So Urban, particulièrement adpatée aux professionnels du snacking et du click & collect.
© Arc

Comment réconcilier un consommateur de plus en plus nomade en recherche de solutions snacking et le réel besoin de mettre fin au plastique à usage unique ? Pour le spécialiste verrier des arts de la table Arc, « le verre s’affiche comme le matériau idéal en remplacement du plastique : non poreux donc pas de transfert, avec une longue durée de vie et une recyclabilité à l’infini, facile à laver et sécher, transparent, qui conserve les qualités organoleptiques des aliments… », selon les termes de Julie Magniez, chef de produits Développement Durable et alternative au jetable Food service, en conférence de presse le 21 janvier.

Snacking et click & collect, deux segments incontournables

En parallèle la crise Covid a eu cinq impacts majeurs sur le consommateur en RHD, des tendances qui sont apparues qui se sont accélérées. Laurent Chignon, directeur de marques Food Service, explique : « On passe de la gastronomie à la bistronomie avec un consommateur qui cherche moins la sophistication et plus l’abordable ; mais aussi le “eat entertainment”, où en plus de boire et manger, il veut s’amuser et rencontrer ; les lieux deviennent de plus en plus hybrides, par exemple des restaurants qui deviennent épicerie fine. Enfin, on voit une forte accélération sur le snacking, avec un consommateur toujours plus nomade ; et avec la crise une dynamique du click & collect qui progresse à vitesse fulgurante. Selon CHD Expert, ce segment représentait 6 % des ventes en septembre 2018, 8 % en septembre 2020 et les projections annoncent 12 % en 2022. » Snacking et click & collect, deux segments sur lesquels les alternatives au plastique jetable à usage unique semblent compliquées à trouver, et sur lesquels Arc n’était pas positionné.

Arc en conf
De gauche à droite, Tristan Borne (directeur Général Arc France), Laurent Chignon (directeur de marques Food Service) et Julie Magniez (chef de produits Développement Durable et alternative au jetable Food service) présentent en conférence de presse le 21 janvier la nouvelle gamme SO URBAN. © Capture d’écran FLD/Arc

SO Urban, la gamme en verre pour le snacking et le click & collect

C’est désormais chose faite : Arc lance en février sa gamme SO Urban, dans la marque Arcoroc (marque pour les professionnels de la restauration). La gamme se compose -pour l’instant- de quatre capacités de bol et deux couvercles. « Pour rendre notre gamme encore plus attrayante, nous avons allégé de plus de 30 % le poids de nos contenants pour gagner sur le transport, ils sont deux à cinq fois plus résistants, empilables, étanches couvercles en PT, résistant à des écarts de températures de plus de 130°C… Cette gamme devant remplacer le plastique qui était un contenant peu couteux, nous avons fait un effort sur le prix pour avoir une gamme très compétitive », décrit Julie Magniez. Recyclable, la gamme est aussi consignable avec un système de collecte lavable, chaque pièce ayant un QR code unique. « Nous avons testé cette innovation avec des restaurateurs mais aussi des acteurs de la collecte, etc., précise Laurent Chignon. Nos partenaires semblent impatients. » L’objectif, ambitieux, est de vendre, pour cette première année, un demi-million d’articles, puis de croître les années suivantes, à la fois sur le marché de la restauration commerciale mais aussi collective.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

Maraîchage : les semis papier à l’essai
La technique des semis papier en maraîchage bio a été expérimentée en 2019 par la station d’expérimentation du Sileban, en…
layani
Stéphane Layani, président-directeur général de la Semmaris : « Défendre le modèle vertueux des marchés de gros »
Effet Covid-19, « train des primeurs », développement en région… Stéphane Layani évoque aussi la réflexion en cours concernant un…
Crues en Lot-et-Garonne : d'importants dégâts encore difficilement évaluables pour les producteurs de fruits et légumes
La crue exceptionnelle de la Garonne en Lot-et-Garonne va compromettre de nombreuses cultures. Les pertes de récoltes de légumes…
Prince de Bretagne lance la vente à la pièce pour le drive
Pour répondre aux nouvelles habitudes de consommation et au drive, Prince de Bretagne lance une offre de légumes vendus à la…
La pomme de terre primeur de Noirmoutier revient en 2021 avec l’IGP et des emballages sans plastique
Alors que la saison 2021 débute dans un mois, le directeur de la coopérative de Noirmoutier fait le point avec FLD sur les…
La fraise Label Rouge veut oublier 2020 et mise sur une nouvelle variété pour dynamiser la campagne
Très impactée par la crise en 2020, la fraise Label Rouge espère 2021 sous de meilleurs auspices. Les voyants en production et en…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes