Aller au contenu principal

Terres de Jim
Emmanuel Macron promet 600 millions d'euros par an pour une nouvelle assurance récolte

En déplacement à la foire Terres de Jim, le président de la République a donné les contours du futur système d’assurance récolte qui sera encadré par une loi d’ici la fin de l’année.

Emmanuel Macron avec des jeunes agriculteurs le 10 septembre 2021 à Terres de Jim
Emmanuel Macron avec des jeunes agriculteurs le 10 septembre 2021 à Terres de Jim
© Compte twitter @JeunesAgri

« Nous allons créer une assurance récolte à la Française », a annoncé Emmanuel Macron de vendredi 10 septembre à la foire Terres de Jim à Corbières-en-Provence où il était venu rencontrer des jeunes agriculteurs. « A peine 30% des agriculteurs sont assurés contre les aléas climatiques, ce taux tombe à 1% pour les éleveurs et à 6% pour les arboriculteurs, a rappelé le président de la République dans un département fortement touché par le gel en avril dernier.

Lire aussi : Gel : Jean Castex annonce un milliard d’euros pour les exploitations agricoles touchées

Ce dispositif succédant au rapport de Frédéric Descrozaille sur la gestion des risques portera sur trois principes, a précisé Emmanuel Macron :

  • Une solidarité nationale avec 600 millions d’euros annuels provenant de fonds européens et nationaux pour financer le système
  • Un système simplifié par rapport à l’assurance récolte actuelle avec un interlocuteur unique pour chaque agriculteur
  • Une assurance réactive et rapide grâce à un pool de coassureurs.


« Nous allons sortir de la calamité agricole où les fonds mettent plus de neuf mois à arriver », a déclaré Emmanuel Macron.

Lire aussi : Foncier agricole : le président Macron annonce un « système de portage »

Un texte de loi pour caler ce dispositif sera présenté d’ici décembre pour être discuté en janvier à l’Assemblée nationale. « Il sera voté dans cette mandature », a-t-il promis devant de jeunes agriculteurs.

Lire aussi : Jeunes agriculteurs : Emmanuel Macron met Océane, 19 ans, à l’honneur

 

Les plus lus

Quel que soit le scénario envisagé, tous les secteurs connaîtront une diminution de leur production oscillant entre 5 et 15%, l’élevage étant le secteur le plus durement touché, selon l'étude.
Agriculture en Europe : les prédictions funestes d’une étude cachée
L’étude du centre commun de recherche européen, sortie sans aucune promotion en plein été, fait couler de l’encre en cette…
Océane Future agricultrice : « Il y a beaucoup trop de préjugés sur les femmes en agriculture »
A 19 ans, Océane est agricultrice et active depuis déjà 5 ans sur les réseaux sociaux. Elle se destinait à ce métier depuis…
Eric Piolle, actuel maire de Grenoble, et candidat aux primaires écologistes souhaite que la filière de l’élevage se transforme pour aller davantage vers des fermes de petites tailles.
Eric Piolle : « Je propose de créer 25 000 fermes communales et agroécologiques »
Eric Piolle, actuel maire de la ville de Grenoble, se présente aux primaires écologistes (premier tour du 16 au 19 septembre…
Stéphane Le Foll
Stéphane Le Foll : « le seul problème du monde agricole c'est de penser qu’il faut produire plus »
Ex-ministre de l’Agriculture et actuel maire du Mans, Stéphane Le Foll a annoncé se présenter à une primaire socialiste qu’il…
Le prix de la coque d'un bâtiment d'élevage aurait augmenté de 31% depuis 2018.
La flambée des prix des matériaux de construction leste les coûts de l’élevage
Bois, acier, isolants, tôles… Les matériaux de construction voient leurs prix s’envoler depuis l’automne dernier et cela pèse sur…
Macron et jeunes agriculteurs
Jeunes agriculteurs : Emmanuel Macron met Océane, 19 ans, à l’honneur
Le président de la République, en déplacement à la foire agricole des Terres de Jim, en a profité pour saluer le dynamisme des…
Publicité