Aller au contenu principal

Le recours au service de remplacement bientôt facilité pour les agriculteurs ?

  L’ancien ministre de l’Agriculture est porteur de l’amendement sur le Service de remplacement en agriculture déposé dans le cadre du projet de loi de finances (PLF 2023). Ses propositions s’appuient une expérimentation menée dans le département de l’Orne.

Stéphane Travert préconise de renforcer l’attractivité du métier d’agent de remplacement.
© Emilie Durand (photo d'archives)

Réunie le 11 octobre pour donner son avis sur la deuxième partie du projet de loi de finances (PLF 2023), la commission des affaires économiques de l’Assemblée nationale a adopté un amendement (n°CE 91), pour faire financer par l’État le remplacement d’un exploitant en cas d’urgence (décès, accident, hospitalisation).

Porteur de l’amendement, le rapporteur de la mission Agriculture, Stéphane Travert, député Renaissance de la Manche, propose ainsi de généraliser « une expérimentation très positive menée dans le département de l’Orne », afin de sécuriser juridiquement et financièrement l’intervention d’un service de remplacement (SR) sur une exploitation non-adhérente.


Augmenter le taux de crédit d’impôt

Dans le cadre d'un « rapport thématique », Stéphane Travert a présenté d’autres propositions pour développer le recours aux SR. Il recommande d’augmenter le taux de crédit d’impôt « à 70% » en cas de maladie ou d’accident. Autres recommandations : « augmenter la prise en charge à 28 jours » et « pérenniser » le dispositif. Ces mesures font l’objet d’amendements déposés sur la première partie du PLF, a-t-il indiqué. Il préconise aussi de renforcer l’attractivité du métier d’agent de remplacement, et il appelle le gouvernement à « construire une stratégique publique plus forte » pour accroître l’efficacité du réseau des SR. Pour l’ancien ministre de l’Agriculture (21 juin 2017 au 16 octobre 2018),  « cet outil (…) pourrait devenir un des fers de lance des politiques de renouvellement des générations et d’installation ».

Les plus lus

Agriculteur en retraite
Réforme des retraites : quels changements pour les agriculteurs ?
Le projet présenté par Elisabeth Borne n’entraine pas la disparition du régime agricole mais aura des conséquences sur la…
exploitation agricoles et ligne électrique
Prix de l’électricité bloqué à 280 euros/MWh : les agriculteurs éligibles doivent vite renvoyer leur formulaire
Un bouclier tarifaire est instauré pour les TPE ne bénéficiant pas de tarif de vente réglementé. Les agriculteurs peuvent y être…
Paysage de ampagne française vue du ciel
Politique agricole commune : tout savoir sur la nouvelle PAC
Le 1er janvier 2023 entre en application une nouvelle Politique agricole commune. Reussir.fr vous en dit plus sur ses…
Salon de l'agriculture, hall des animaux, porte de Versailles
Salon international de l’agriculture 2023, mode d’emploi
Le Salon de l’agriculture se tiendra du 25 février au 5 mars 2023, porte de Versailles à Paris. « L’agriculture : le vivant au…
Ovalie, vache égérie du salon de l'agriculture 2023, et ses deux veaux
La vache Ovalie ne viendra pas seule au salon de l’agriculture 2023
L’égérie du prochain Salon international de l’agriculture a donné naissance début janvier à des jumelles. Ses éleveurs se…
André Chassaigne, député du Puy-de-Dôme, président du groupe Gauche démocrate et républicaine (Nupes)
Réforme des retraites : quels défauts et lacunes pour les agriculteurs, selon André Chassaigne ?
Les pensions des agriculteurs qui ont été maires, des agricultrices, des conjoints-collaborateurs...la réforme de la retraite ne…
Publicité