Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Christiane Lambert encourage Emmanuel Macron à se mettre en marche agricole

Christiane Lambert, le 30 mars 2017, à Brest.
© Thierry Michel

Christiane Lambert, à la tête du syndicat agricole dit « majoritaire » depuis le 13 avril 2017, se réjouit de l’élection d’Emmanuel Macron. « Je félicite le nouveau président de la République et salue son engagement pour une France forte dans une Europe qui protège », a-t-elle écrit sur les réseaux sociaux le 8 mai. « Force, énergie et détermination l’animent. La FNSEA* sera force de proposition pour redonner aux agriculteurs confiance et prospérité et renouer les liens avec la société. En marche pour une rénovation agricole tant attendue, nous y sommes prêts ! »

*Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles

Les plus lus

Nuisibles : l'athlète olympique tire sur les corbeaux pour aider les agriculteurs
Les JO 2020 de Tokyo sont reportés à 2021. Le vol pour le Japon n’aura pas lieu cet été. Alors en attendant, c’est dans la Manche…
Le Sommet de l’élevage maintenu en 2020, du 7 au 9 octobre
Amélioration en vue sur le front du Covid-19 et bonne nouvelle pour les éleveurs : le Sommet de l’élevage est maintenu en 2020.…
[Covid-19] Le confinement a donné envie aux Français d’élever leurs poules pondeuses
Le confinement a donné aux particuliers possédant un jardin d’élever leurs poules et de manger leurs œufs « maison ». Depuis le…
[Covid-19] « Comment bâtir un système alimentaire résilient ? » - Des étudiants de SupAgro Montpellier répondent dans une vidéo
Comment garantir notre capacité à assurer une alimentation adaptée à nos besoins, même quand surviennent des événements imprévus…
« L'élevage en danger » : les Safer veulent des parts sociales soumises à régulation du foncier
Relancer notre économie, s’inscrire dans la durabilité et la résilience, garantir notre souveraineté alimentaire. Les Sociétés d’…
[Coronavirus] – Notre top des masques improbables : le ridicule protège contre l’anxiété
Sur Internet, les sujets les plus graves ne connaissent pas de barrières. Depuis deux mois, les masques ont laissé libre cours à…
Publicité