Aller au contenu principal

Réglementation
Révision du décret fromage


En chantier depuis quelques années déjà le nouveau décret fromage devrait, enfin, être publié avant la fin de l´année selon le nouveau calendrier prévisionnel.
La prudence reste cependant de mise dans la mesure où les retards se sont accumulés ; la dernière prévision prévoyait en effet une publication aux alentours de la fin de l´année 2004.
Ce nouveau décret apporte un certain nombre de nouveautés car il a été décidé de toiletter complètement le décret de 1988 et son annexe qui définissait un certain nombre de fromages particuliers. Parmi les nouveautés, signalons notamment :
- l´introduction des spécialités fromagères avec proposition de leurs définitions et caractéristiques,
- l´indication claire dans le décret de la possibilité de report et de conservation des matières premières et en cours de fabrication,
- un nouvel étiquetage de la matière grasse : soit au moyen de l´indication de la teneur en MG sur le poids total, soit au moyen de l´étiquetage nutritionnel,

- la définition du lait cru est inchangée mais de nouvelles modalités d´information sont prévues pour les laits ayant subi un traitement thermique (thermisation, pasteurisation, etc.),
- introduction dans l´annexe de nouvelles dénominations de fromages avec leurs définitions. Concernant les fromages de chèvre, la dénomination Cabécou sera dorénavant protégée et réservée au fromage de chèvre,
- l´indication du lieu de fabrication des fromages définis ne serait plus obligatoire,
- enfin le futur décret pourrait inclure une clause rendant obligatoire la déclaration en Préfecture des producteurs fermiers, ceci en liaison avec le projet de décret horizontal « produits fermiers »
Dès que le texte définitif du nouveau décret fromage aura été public, la revue « La Chèvre » consacrera un article plus complet aux nouveautés et à leurs modalités d´application.

Les plus lus

Bouc de race saanen
Quels boucs choisir en 2024 ?
Le catalogue Capgènes des semences de boucs alpins et saanen vient de paraître. Le meilleur de la génétique caprine française est…
Elise, Jérôme et leurs deux filles, de 8 et 11 ans, vivent au milieu des animaux. Lapins, cochons, chèvres, chevaux, vaches, oies, ânes et chiens cohabitent à la ferme ...
« Mon mari boucher vend de la viande de porc et de chevreau de la ferme »
Élise et Jérôme Happel élèvent des chèvres et des porcs en Alsace. Boucher de métier, Jérôme valorise la viande caprine issue de…
Chèvrerie vue d'avion
« On veut travailler dans de bonnes conditions et que les chèvres soient bien »
L’EARL des Tilleuls a investi dans un bâtiment tout confort pour travailler dans de bonnes conditions. Salle de traite, stalle de…
Répartition régionale du cheptel français de chèvres au 1er novembre 2023 et évolution par rapport à 2022
Recul du cheptel caprin quasi généralisé en 2023
Le cheptel caprin français est en recul dans quasiment toutes les régions. Analyse et graphique de l’Institut de l’élevage.
Émilien Retailleau et ses chèvres poitevines
« Je vends des chevreaux élevés sous la mère »
Émilien Retailleau, éleveur d’une cinquantaine de chèvres poitevines à la ferme de la Bonnellerie dans la Vienne, commercialise…
Améliorer le bien-être des chèvres via l’aménagement des bâtiments
Un mini-guide pour enrichir l'espace de vie des chèvres
L'Anicap édite une plaquette qui montre quatre types d'aménagements à installer facilement dans une chèvrerie.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 89€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Chèvre
Consultez les revues Réussir Chèvre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Chèvre