Aller au contenu principal

Réguler l’atmosphère de son bâtiment grâce à des capteurs connectés

De nouveaux modules d’analyse de température, hygrométrie et gaz carbonique sont opérationnels.

L’affichage en permanence de la température du bâtiment est apprécié par l’éleveur pour surveiller sa ventilation au quotidien. © La ventilation des bâtiments ...
L’affichage en permanence de la température du bâtiment est apprécié par l’éleveur pour surveiller sa ventilation au quotidien.
© La ventilation des bâtiments d'élevage de ruminants

La température des bâtiments est souvent le seul paramètre de régulation géré par l’éleveur. Elle doit être proche de la zone thermo-neutre, c’est-à-dire la zone dans laquelle l’animal maintient une température corporelle constante sans dépense énergétique supplémentaire, soit entre 3 et 21 °C pour les chèvres adultes. Jusqu’à récemment, c’était le seul paramètre analysable dans les bâtiments d’élevage, mais de nouveaux capteurs font leur apparition.

L’hygrométrie, complémentaire à la température

L’humidité relative est un paramètre important. L’humidité fait perdre au pelage ses vertus isolantes et l’animal aura alors plus froid l’hiver. En période chaude, elle empêche le transfert de chaleur de l’animal vers l’extérieur. L’hygrométrie est également un indicateur du renouvellement de l’air : une chèvre émet 1,7 litre d’eau par jour sous forme de vapeur, auquel s’ajoute l’eau dégagée par la litière.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Chèvre.

Les plus lus

Avec l'aide de cabinet d'éthologie, les laiteries H. Triballat Rians vont former  leurs 450 producteurs de lait au bien-être animal.  © Rians
Les Laiteries H. Triballat Rians s’engagent sur le bien-être des animaux et la rémunération des éleveurs
Les Laiteries H. Triballat Rians veulent monter en gamme en s’engageant à sortir les chèvres et mieux rémunérer les éleveurs.
Bayle fabrique des stalles qui distribuent des aliments lors de la traite. © Bayle
Rachat de Bayle Industries et CK-lndustries
Le groupe Sofilab, propriétaire des sociétés La Buvette, Satene, Mazeron et Rotoplus, vient d’acquérir les sociétés CK-…
L'engraissement des chevreaux à la ferme représente encore beaucoup de travail supplémentaire pour une valorisation trop faible. © D. Hardy
Ils engraissent les chevreaux à la ferme
En Dordogne, en Deux-Sèvres, dans les Hautes-Alpes ou dans les Bouches-du-Rhône, des éleveurs engraissent eux-mêmes leurs…
En cas de mammites sévères, la réforme peut s’avérer une décision judicieuse. © D. Hardy
Les mammites cliniques chez la chèvre
Peu fréquentes chez la chèvre, les mammites restent un critère d’alerte sur la santé des mamelles du troupeau et devront faire l’…
Mickaël Séveno et sa conseillère comptent exploiter plus à fond les données de la vidéo. © V. Bargain
« L’analyse vidéo a permis de mieux respecter les cycles des chèvres »
Grâce à la vidéo, Mickaël Séveno a pris conscience qu’il distribuait le deuxième repas de concentré trop tôt pour respecter le…
Les éleveurs laitiers ont perdu entre 0,6 et 1,2 % de revenu à cause de la crise du chevreau sur 2020. © B. Morel
Un nouvel espoir avec le chevreau label rouge
Dans la Drôme, le syndicat caprin travaille à la création d’un label rouge de chevreau lourd. Le projet est porteur d’espoir pour…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 85€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Chèvre
Consultez les revues Réussir Chèvre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Chèvre