Aller au contenu principal

Panier local simplifie la gestion des circuits courts

Panier local est un logiciel en ligne qui facilite la vente en circuit local. L’outil web fait notamment gagner du temps (et de l’argent) en envoyant directement les bons de livraisons et les factures.

Nos clients revendeurs - Biocoop, fromagers, dépôts… - passent leurs commandes directement par le site internet de www.panierlocal.com », apprécient Patrice et Marie-Hélène Dubreil qui transforment le lait de leurs 200 chèvres bios en fromages, yaourts ou tommes. Le logiciel édite les bons de commande ainsi que les factures en fin de mois. « Auparavant, on recevait les commandes par mail ou téléphone que l’on recopiait sur les bons de livraison et il fallait tout reprendre en fin de mois pour faire les factures, se souviennent les éleveurs basés au sud de Nantes. Là où nous passions une demi-journée à éditer les factures, nous ne passons maintenant plus qu’une demi-heure… » L’outil web enregistre toutes les transactions et envoie par mail les factures au client. « Quand on est paysan, la première chose que l’on repousse, c’est l’administratif, concède Patrice Dubreil. Et quand on repousse la facturation, on repousse aussi les rentrées d’argent… »

Pour lui, l’abonnement au logiciel (60 euros par mois) est largement amorti. Le service est vendu à partir de 30 euros par mois (pour un chiffre d’affaires inférieur à 60 000 euros) auquel s’ajoutent 150 euros de mis en place. Ce forfait comprend la création et l’hébergement du site et de l’espace dédié ainsi qu’une assistance par mail ou téléphone.

Un outil qui professionnalise la gestion administrative

À 57 ans et pas particulièrement technophile, le couple s’est mis rapidement au logiciel, aidé par l’assistance technique à distance « avec qui on se comprend facilement ». Utilisateurs de panierlocal.com depuis février 2016, Patrice et Marie-Hélène ont vu l’outil évoluer. Par exemple, il gère désormais les dates limites de consommation ou, à leur demande, la gestion des pots consignés pour le fromage blanc. Prochainement, l’outil web devrait pouvoir récupérer les informations de la balance-caisse pour intégrer les données du fromage à la coupe. La métairie d’Ardennes profite aussi de l’interface de l’outil web avec le logiciel comptable du CerFrance.

« L’outil assure une traçabilité en limitant les risques d’erreurs de ressaisie. On peut retrouver ce qu’on a vendu au mois ou à l’année sans risquer de tout perdre avec un disque dur qui flanche. Avant, on avait toutes les données de ventes dans les classeurs mais on n’avait pas le temps d’aller les voir. Maintenant, d’un simple clic, on peut analyser la décomposition du chiffre d’affaires par produit ou par circuit. »

À la fois site internet, boutique en ligne et back-office pour éditer les factures

Autre éleveuse de Loire-Atlantique, Cécile Le Pape trouve aussi cet outil « formidable, facile à prendre en main et à utiliser, rapide et confortable ». Éleveuse de 45 chèvres poitevines en bio, elle vend sa production à la ferme, sur les marchés, à deux magasins bios, six restaurants, une Amap et trois épiceries de bourg. « Je ne reviendrais pas au stylo bic et à la calculatrice quand on voit la facilité à éditer les factures, les bons de commande ou les bons de livraison », apprécie l’éleveuse installée en 2012. La ferme qui disposait déjà de son site internet (lafermedececile.fr) se sert aussi de l’outil web pour gérer les commandes des 130 adhérents à l’Amap qu’elle coordonne. « Je peux facilement ajouter ou retirer un fromage selon la disponibilité », explique Cécile qui fait aussi passer des messages aux Amapiens par ce biais.

Un logiciel actuellement utilisé par 250 vendeurs directs

L’éleveuse prend le temps chaque année d’analyser les statistiques sur ce qui se vend bien ou moins bien. L’outil de gestion en ligne peut être consulté depuis un ordinateur de bureau mais aussi une tablette ou un smartphone. La logistique peut aussi être facilitée avec l’organisation de tournée de livraisons, la gestion des stocks ou du réapprovisionnement.

« L’outil a été créé initialement en 2011 pour les Amap, explique Ludovic de Beaurepaire, le fondateur de Panier Local, et le logiciel est actuellement utilisé par 250 vendeurs directs. » La start-up de sept personnes, basée à Nantes, propose aussi des outils pour les tournées de distribution de paniers, magasins de producteurs, groupements d’achat, drives ou plateformes locales de distribution.

250 utilisateurs en circuit court
60 % des utilisateurs vendent auprès de restaurants, restaurants scolaires…
45 millions d’euros de chiffre d’affaires généré par les clients

Les plus lus

À La Chapelle-Saint-Laurent (Deux-Sèvres), Éric Bilheu et Laura Bigot ont une passion commune : la génétique. Lauréat du trophée Gènes Avenir, l'éleveur et sa ...
"200 g de lait en plus par jour et par chèvre en moyenne par rapport à l’année dernière"
Grâce au suivi génétique de son troupeau, Éric Bilheu est parvenu à améliorer les performances individuelles de ses chèvres, mais…
Engraissement de chevreaux lourds, race Alpine, chevreaux dans aire paillée
Chevreaux : trouvez un abattoir près de chez vous en un clic !
L’engraissement à la ferme ne peut se développer que si la collecte des chevreaux et les possibilités d’abattage-découpe sont…
Mathias et Charline Chebrou, éleveurs de chevrettes Poitevines avec leurs chèvres
Prix de l’agrobiodiversité pour la pépinière de chèvres Poitevines
Mathias et Charline Chebrou, éleveurs de chevrettes Poitevines dans les Deux-Sèvres, ont reçu la médaille de bronze de l’…
À la ferme Bacotte, dans les Landes, Clément Baillet et Marie Fischer élèvent 150 chèvres pyrénéennes et 30 brebis Manech tête noire exclusivement sur parcours et ...
150 pyrénéennes alimentées 100 % sur parcours
Chevriers sans terres dans les Landes, les deux associés de la ferme Bacotte transforment chaque année les 10 000 litres de lait…
Le Salon de l’herbe et des fourrages revient cette année les 7 et 8 juin avec un programme de conférences autour de l’autonomie protéique, énergétique et fourragère.
L’autonomie fourragère au cœur du salon de l’herbe et des fourrages
Le Salon de l’herbe et des fourrages revient cette année avec un programme de conférences autour de l’autonomie protéique,…
« Je suis fier de la dynamique génétique caprine qui crée des références, gère la variabilité, avec l'appui d'Idele, et mène de nombreux programme de recherche », a ...
CapGènes, moteur de l’innovation génétique caprine
Diffusion d’un nouvel ICC, extension de l’utilisation de la génomique, élargissement de la participation au programme Gènes…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 89€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Chèvre
Consultez les revues Réussir Chèvre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Chèvre