Aller au contenu principal

N’oubliez pas la fièvre Q en élevage caprin !

Le comité d’experts autour de la fièvre Q a dévoilé les résultats d’une enquête auprès des professionnels de l’élevage de bovins, ovins et caprins et des médecins généralistes. La fièvre Q semblerait ne pas être suffisamment prise en compte par les uns comme par les autres.

L'étude montre que le vaccin contre la fièvre Q n'est pas utilisé en préventif, comme cela devrait être, mais principalement en curatif.
© B. Morel

Alors que près de trois troupeaux caprins sur cinq ont été touchés ou sont actuellement touchés par la fièvre Q, une étude du comité d’experts sur cette maladie fait état d’une grande méconnaissance de celle-ci par les éleveurs et les vétérinaires. Ce comité fièvre Q, composé de vétérinaires spécialisés dans les ruminants, a pour vocation de redynamiser la lutte contre la fièvre Q, d’enrichir les connaissances que nous en avons et sensibiliser les professionnels, éleveurs, vétérinaires et médecins généralistes.

Lire aussi : Un comité d'experts contre la fièvre Q

L’étude menée par l’institut Via Voice fait un constat alarmant : près de 30 % des éleveurs de ruminants et 20 % des vétérinaires ne connaissent pas les symptômes de la fièvre Q. Rappelons que cette maladie infectieuse, causée par la bactérie C. burnetii, touche statistiquement 61 %  des élevages caprins français et que sa contagiosité est forte entre les animaux (41 % de prévalence intra-troupeau caprin) mais également d’animal à humain. Pourtant, 67 % des éleveurs interrogés ne considèrent pas que leur élevage soit exposé à un risque de fièvre Q. Plus inquiétant encore, plus de la moitié des éleveurs qui ont été confrontés à la maladie n’ont pas mis en place sur leur exploitation de mesures de protection pour eux ou leurs salariés. Pour Christophe Brard, président du comité d’experts « la mise en place de ces gestes de protection représente à l’heure actuelle la plus grosse marge de progression à cibler. Il existe toute une panoplie de moyens de protection, allant des gants et masques jusqu’à la vaccination qu’il est nécessaire de connaître et de maîtriser. »

Lire aussi : Les précautions à prendre face à la fièvre Q

L’étude montre également que le vaccin, qui existe bel et bien, est utilisé dans la majorité des cas en curatif et non en préventif. Eric Collin, vétérinaire praticien en rural, souligne : « engager un éleveur dans un plan de lutte est lourd, aussi nous devons être sûrs de notre diagnostic. Or beaucoup des symptômes de la fièvre Q ne sont pas spécifiques et nous manquons d’une connaissance fine de la maladie. » Les membres du comité fièvre Q exhortent de ce fait les professionnels à davantage déclarer les avortements qui se produisent sur les troupeaux, afin de mieux identifier la cause et resserrer les mailles du filet anti-fièvre Q.

Le comité fièvre Q publie une série de fiches explicatives sur la maladie, à destination des éleveurs et des vétérinaires, qui seront disponibles gratuitement en ligne.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Chèvre.

Les plus lus

N’oubliez pas la fièvre Q en élevage caprin !
Le comité d’experts autour de la fièvre Q a dévoilé les résultats d’une enquête auprès des professionnels de l’élevage de bovins…
[Vidéo] « La récolte du foin de luzerne est une opération délicate »
Quel que soit l’outil utilisé, attention à la fragilité du foin de luzerne. Conseils et résultats d’essais d’Arvalis en images.
Les chèvres seraient capables de s'adapter plus rapidement à un nouvel environnement grâce à leur stratégie alimentaire. © D. Hardy
Les chèvres seraient plus intelligentes que les moutons
Des chercheurs en comportement animal ont étudié l’intelligence des petits ruminants. Les chèvres se débrouillent mieux que les…
Le temps d'astreinte en élevage caprin a augmenté depuis 2001. © D. Hardy
4 h 15 chaque jour pour traire les chèvres dans le Centre-Ouest
De nouvelles références de temps de travail en élevage caprin ont été présentées lors de la Rencontre des partenaires des…
La Cou-clair du Berry s'affiche et fait le buzz !
La chèvre Cou-clair du Berry fait parler d’elle sur les affiches électorales !
De nombreux signalements d’une Cou-clair du Berry recouvrant des affiches électorales du Rassemblement National ont été rapportés…
Cette gouttière suspendue remplace les seaux de minéraux qui étaient souvent détruits par les chèvres cornues. © DR
Un bar à minéraux dans une gouttière
« Nos chèvres étant cornues, il était impossible de garder un seau à minéraux en bon état. Nous avons essayé de suspendre les…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 85€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Chèvre
Consultez les revues Réussir Chèvre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Chèvre