Aller au contenu principal

Miss Agri 2020 est chevrière

NOEMIE COLLET, 30 ans, éleveuse de chèvres en Haute-Savoie. © DR
NOEMIE COLLET, 30 ans, éleveuse de chèvres en Haute-Savoie.
© DR

Noémie Collet, éleveuse de chèvres en Haute-Savoie, a été élue Miss France Agricole 2020. « Je vois cette nomination comme une revanche personnelle face au parcours chaotique de mon installation, reconnait la jeune femme de 30 ans. Je n’ai pas été aidée du tout et on m’a même plutôt mis des bâtons dans les roues. » Noémie Collet prend son rôle d’ambassadrice de l’agriculture française très à cœur, elle se mobilise sur tous les fronts, elle qui n’avait jamais trop pris la parole avant, n’ayant pas trouvé de formation syndicale à son goût. « Je me vois comme le visage de la féminité dans notre agriculture. Les femmes doivent encore aujourd’hui lutter pour se faire une place en tant qu’exploitantes agricoles et pour être prises au sérieux », constate Noémie Collet. Loin de se désoler de cette situation, la Miss Agri 2020 est bien résolue à laisser une trace de son passage dans les hautes sphères.

Une association pour soutenir les exploitantes agricoles

« J’ai beaucoup de sollicitations de la presse et de nombreux rendez-vous politiques sont prévus à Paris lors de la remise de l’écharpe. Je compte aussi fonder une association de soutien aux femmes agricultrices. » Les besoins sont nombreux ; son cheval de bataille sera d’abord d’allouer aux femmes des bonnes conditions pour les congés maladie et maternité. L’éleveuse haute-savoyarde, qui est aussi mère de deux enfants en bas âge, tente de relater les difficultés que peut avoir une femme agricultrice, qui cumule des semaines de 90 heures et la vie de famille. Et du travail, elle n’en manque pas avec les 90 chèvres qu’elle élève avec sa mère et dont elle transforme les 65 000 litres de lait annuels. D’autant que d’autres projets sont en route, comme la création d’un magasin à la ferme, la création d’un gîte ou encore l’accueil de visites scolaires. Noémie Collet n’oublie pas les autres problématiques de l’agriculture française, elle souhaite aussi communiquer sur la précarité du métier d’agriculteur, sur la détresse dans le monde paysan ou encore sur l’épineux dossier de la prédation.

La Miss France Agri 2020 dispose d’une page Facebook officielle : facebook.com/No%C3%A9mie-Miss-France-Agricole-2020-107840207380785/
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Chèvre.

Les plus lus

Sanders se prépare à accompagner le développement de la protéine végétale française
Sanders, le leader français de la nutrition animale, fait face à une pénurie mondiale de soja non OGM. En six mois, l’entreprise…
L’inflation record fragilise les producteurs de lait de chèvre et les entreprises de transformation alerte l’Anicap
A quelques heures de l’ouverture de Capr’Inov, l’interprofession caprine s'alarme de la hausse des coûts de production qui touche…
Les associés Gaec Il était une ferme, à Caunay (79) élèvent et transforment le lait de 80 chèvres Alpines.
[Capr'Inov] Des visites à la carte la veille du salon
Entre Deux-Sèvres et Vendée, cinq visites d’exploitations d’une demi-journée sont prévues le mardi 23 novembre par Capr’Inov et…
La carte permet de moduler sa recherche selon le pas de temps souhaité, le type de prédateurs et de victimes, la fiabilité de la source, le type de données (attaque, meute, indice de présence).
Une carte des prédateurs collaborative et en temps réel
La lutte contre les prédateurs passe par le recensement précis des attaques, leurs contextes et le partage le plus large possible…
Pour la Fnec, une hausse nécessaire d'au moins 60 €/1000 L du prix du lait de chèvre
Alors que les coûts de production en élevage sont en forte hausse et que la loi dite Egalim 2 vient d’être promulguée, la Fnec…
Les deux frères, Régis et Thomas Chaléac, bientôt associés sur l'exploitation fondée par le plus jeune il y a deux ans.
« Je me suis installé seul à 19 ans »
Jeune producteur de picodon, Thomas Chaléac a créé son exploitation il y a deux ans à seulement 19 ans. Il revient sur ses…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 85€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Chèvre
Consultez les revues Réussir Chèvre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Chèvre