Aller au contenu principal
Font Size

Miss Agri 2020 est chevrière

NOEMIE COLLET, 30 ans, éleveuse de chèvres en Haute-Savoie. © DR
NOEMIE COLLET, 30 ans, éleveuse de chèvres en Haute-Savoie.
© DR

Noémie Collet, éleveuse de chèvres en Haute-Savoie, a été élue Miss France Agricole 2020. « Je vois cette nomination comme une revanche personnelle face au parcours chaotique de mon installation, reconnait la jeune femme de 30 ans. Je n’ai pas été aidée du tout et on m’a même plutôt mis des bâtons dans les roues. » Noémie Collet prend son rôle d’ambassadrice de l’agriculture française très à cœur, elle se mobilise sur tous les fronts, elle qui n’avait jamais trop pris la parole avant, n’ayant pas trouvé de formation syndicale à son goût. « Je me vois comme le visage de la féminité dans notre agriculture. Les femmes doivent encore aujourd’hui lutter pour se faire une place en tant qu’exploitantes agricoles et pour être prises au sérieux », constate Noémie Collet. Loin de se désoler de cette situation, la Miss Agri 2020 est bien résolue à laisser une trace de son passage dans les hautes sphères.

Une association pour soutenir les exploitantes agricoles

« J’ai beaucoup de sollicitations de la presse et de nombreux rendez-vous politiques sont prévus à Paris lors de la remise de l’écharpe. Je compte aussi fonder une association de soutien aux femmes agricultrices. » Les besoins sont nombreux ; son cheval de bataille sera d’abord d’allouer aux femmes des bonnes conditions pour les congés maladie et maternité. L’éleveuse haute-savoyarde, qui est aussi mère de deux enfants en bas âge, tente de relater les difficultés que peut avoir une femme agricultrice, qui cumule des semaines de 90 heures et la vie de famille. Et du travail, elle n’en manque pas avec les 90 chèvres qu’elle élève avec sa mère et dont elle transforme les 65 000 litres de lait annuels. D’autant que d’autres projets sont en route, comme la création d’un magasin à la ferme, la création d’un gîte ou encore l’accueil de visites scolaires. Noémie Collet n’oublie pas les autres problématiques de l’agriculture française, elle souhaite aussi communiquer sur la précarité du métier d’agriculteur, sur la détresse dans le monde paysan ou encore sur l’épineux dossier de la prédation.

La Miss France Agri 2020 dispose d’une page Facebook officielle : facebook.com/No%C3%A9mie-Miss-France-Agricole-2020-107840207380785/
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Les problèmes d'entrée d'air dans les faisceaux trayeurs seraient dus soient au mauvais positionnement du faisceau soit à des conformations de mamelles particulières. © B. Morel
La qualité de la traite influencée par les faisceaux trayeurs
L’Institut de l’élevage a réalisé une étude comparant trois types de faisceaux trayeurs en fonctionnement et d’évaluer leur…
Le prix de base du lait de chèvre s’est établi à 664 euros les 1 000 litres au premier trimestre 2020 en moyenne nationale, soit une progression de près de 17 euros d’une année sur l’autre.
Le prix du lait de chèvre progresse au premier trimestre
Le prix moyen du lait de chèvre a connu une nouvelle progression au premier trimestre, sous l’effet de la hausse du prix de base…
Le salon Capr'Inov se tiendra les 25 et 26 novembre à Niort, dans les Deux-Sèvres. © Capr'Inov
Sommet de l’élevage et Capr’Inov sont maintenus
Alors que le Space est annulé pour cause de Covid-19, le Sommet de l’élevage et Capr’Inov sont maintenus avec des nouveautés à…
Les abattoirs ont continué à collecter les chevreaux pendant le confinement tout en sachant qu'ils ne parviendraient pas à les valoriser correctement. © D. Hardy
Coûte que coûte, libérer les stocks de chevreaux
Les trois opérateurs de la filière chevreau française croulent sous leurs stocks, stigmates restants de la crise du Covid-19.
Les élevages caprins de demain devront s'adapter au changement climatique et à la demande d'une production durable économiquement, socialement et environnementalement.  © D. Hardy
Des pistes pour des élevages caprins durables demain
La recherche et le développement imaginent un élevage de chèvres durable et adapté aux aléas climatiques de demain. Résumés des…
30 mesures pour les coopératives dans l’après-Covid19
La coopération agricole dessine l’avenir de l’agriculture française à travers 30 objectifs pour sortir de la crise du coronavirus…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 7.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Chèvre
Consultez les revues Réussir Chèvre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Chèvre