Aller au contenu principal

Méteil grain : de l’avantage de mélanger

Les mélanges de céréales et de protéagineux récoltés en grain produisent un aliment riche en énergie et protéines. Recommandations techniques et témoignages.

Une application smartphone, en cours de développement, donnerait une indication de la valeur alimentaire d'un méteil à partir d'une simple photo. © J. Jost
Une application smartphone, en cours de développement, donnerait une indication de la valeur alimentaire d'un méteil à partir d'une simple photo.
© J. Jost

Pour accompagner les éleveurs caprins expérimentés et novices, le réseau RedCap a mis en place un dispositif d’acquisition de références en ferme sur les mélanges céréales-protéagineux récoltés en grain. Entre 2016 et 2019, 190 méteils récoltés par 75 éleveurs de chèvres en Nouvelle-Aquitaine et Pays de la Loire ont été étudiés. Les méteils grains se retrouvent en agriculture conventionnelle et biologique, avec souvent une conduite sans intrant. L’adage « on sème, on récolte » se vérifie. Les élevages suivis comptent entre 50 et 650 chèvres et la culture de méteil représente, en moyenne, 10 % de la surface. Les meilleurs méteils ont permis de récolter en moyenne 40 quintaux/ha d’un aliment équilibré à 0,99 UFL, 17,9 % de protéines brutes et 87 % de digestibilité de la matière organique. Le coût de production (hors main-d’œuvre) est estimé à 387 €/ha, soit 112 €/ t. 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Chèvre.

Les plus lus

La valorisation des chevreaux est toujours au cœur des inquiétudes de toute la filière avant le début de la campagne.
Incompréhensions sur les chevreaux
Alors que la campagne 2021-2022 va débuter, les relations entre naisseurs, engraisseurs et abatteurs ne semblent pas apaisées.
La distribution du fourrage est homogène et régulière le long de l’auge. © D. Hardy
Le robot distribue fourrages et concentrés à 750 chèvres
Au Gaec Verdon en Vendée, le robot d’alimentation de Lucas G est un investissement que les deux frères associés ne regrettent pas.
Les acteurs de la filière caprine ont jusqu'au 1er janvier 2022 pour mettre en œuvre la contractualisation écrite entre producteurs et laiteries.
L’accord sur la contractualisation en lait de chèvre étendu par les pouvoirs publics
2 600 éleveurs caprins sont concernés par cet accord interprofessionnel mettant en conformité la filière caprine avec la loi…
Les produits primés à découvrir au Space et au Sommet de l’Élevage
Les produits caprins primés à découvrir au Space et au Sommet de l’Élevage
Les salons reprennent, et avec eux l’occasion de découvrir les nouveautés côté équipement et services pour les caprins. Voici…
[Conseil] - Tarir ses chèvres sans stress
« Le tarissement, c’est une phase d’environ deux mois qui conditionne la réussite de la future lactation. Cette période…
Des bâtiments sains pour des chèvres en bonne santé
Des bâtiments sains pour des chèvres en bonne santé
Le bâtiment d’élevage, en tant que lieu de vie des caprins, joue un rôle essentiel dans la santé et le bien-être des animaux. C’…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 85€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Chèvre
Consultez les revues Réussir Chèvre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Chèvre