Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Métier de chevrier
Les terres caprines du Sud en vidéo


L´association des élevages d´Alpes-Provence et la Frecap, la Fédération des éleveurs caprins de Côtes d´Azur Alpes Provence, se réunissent chaque année au printemps avec les partenaires de l´élevage et la presse pour fêter le retour du fromage de chèvres. Un évènement pour rappeler que les fromages de chèvres sont des produits saisonniers et qu´ils sont de nouveaux disponibles sur les marchés. Cette année, ce retour avait une saveur particulière puisqu´il mettait en avant la conclusion d´un projet de coopération interterritoriale appelé « terres caprines ». Cette étude menée en partenariat avec l´association Les Caprines faisait ressortir la nature du métier de chevrier dans la Drôme, le Vaucluse et les Alpes-de-Haute-Provence. Deux ethnologues, une vidéaste et deux plasticiennes se sont attelés à la tâche après avoir visité de nombreux élevages de Rhône-Alpes et de Paca.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Les abcès à micocoque peuvent parfois atteindre la taille d'un pamplemousse. © X. Pouquet
La maladie des abcès chez les chèvres
Les abcès caséeux ou à microcoque de Morel gênent bien des élevages de chèvres sans qu’il n’y ait de véritables traitements,…
 © D. Hardy
Le lait de chèvre dans la tempête du Covid-19
Les laiteries et les producteurs se sont adaptés à la crise du Coronavirus. Mais les fromages AOP et de tradition souffrent…
Avant d’utiliser des copeaux, les éleveurs utilisaient une poudre asséchante à base de kaolin. © D. Hardy
« Des copeaux de bois dans l’aire d’attente »
« Avant la traite de nos 300 chèvres, nous épandons des copeaux de bois dans l’aire d’attente et sur les couloirs de sortie. Les…
Jacky Salingardes, président de la Fnec et de l'Anicap
Fnec, Interbev et Anicap réactifs face au Covid-19
Jacky Salingardes, président de la Fnec et de l'Anicap, revient sur les conséquences du Covid-19 sur la filière caprine.
L'élevage caprin est potentiellement source de pollution mais il permet aussi de stocker du carbone, nourrir la population et entretenir la biodiversité. © 2 prairies/Anicap
Cap’2ER pour évaluer son impact environnemental
Un outil en ligne permet d’évaluer rapidement les impacts environnementaux positifs ou négatifs de son élevage.
La transmission est une étape importante dans la vie d'une exploitation. Il est préférable de réfléchir le plus tôt possible à la succession. © Anicap
Transmettre sereinement son exploitation
L’Anicap, en partenariat avec l’Institut de l’élevage, la Fnec et les interprofessions régionales, a publié début avril un…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 7.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Chèvre
Consultez les revues Réussir Chèvre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Chèvre