Aller au contenu principal

​Les commandes d’identifiants dessinent la France caprine

En 2019, plus de 20 000 exploitations, détenant 1,1 million de reproducteurs caprins, ont déclaré leurs animaux à la base de données nationale d’identification (BDNI) selon les infos compilées par Idele. Les petits détenteurs caprins, avec moins de 10 reproducteurs, représente 61 % des fermes pour seulement 4 % des animaux. Les petits détenteurs d’ovins ou caprins se retrouvent principalement dans l’Ouest de la France (Bretagne, Calvados, Mayenne…). Ces petits détenteurs déclarants sont proportionnellement moins présents en Haute-Corse, en Lozère ou dans les Alpes-de-Haute-Provence. À l’inverse, seuls 9 % des exploitations ont plus de 200 caprins mais ils détiennent plus des deux tiers du cheptel national.

Allflex, Datamars et Reyflex

Pour identifier le cheptel, les éleveurs uniquement caprins ont commandé 376 000 repères conventionnels, 387 000 repères électroniques et 886 000 repères à durée de vie courte pour les chevreaux. À cela s’ajoute 1,3 million de repères dans les élevages détenant à la fois des ovins et des caprins. 1 310 élevages caprins utilisent des bagues au paturon électronique et les Deux-Sèvres représentent 30 % du marché.

L’an dernier, trois fabricants ont fourni 11,3 millions de repères aux départements pour les petits ruminants. Le marché reste dominé par Allflex-Chevillot (58 % du volume), malgré un recul de 7 % par rapport à l’année 2018 et 19 % par rapport à 2017. Datamars (29 % du volume) progresse de 7 % en 2019, notamment grâce à leurs marques auriculaires de format barrette (Fet tag et Tagfaster). Reyflex fournit 13 % des marques auriculaires et sa bague de paturon caprine représente 83 % des bagues vendues en France.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Chèvre.

Les plus lus

[Juridique] Intrusion dans une parcelle agricole : s’interposer n’est pas la bonne réaction
Portail réussir
Les intrusions dans les parcelles agricoles ont alimenté l’actualité ces dernières années. Mais ces intrusions ne constituent pas…
Les bâtiments loués par le gaec Denis-Van Hasselaar n'étaient à l'origine pas du tout fonctionnels ni adaptés à l'élevage caprin. © S. Van Hasselaar
Une chèvrerie moderne dans un vieux bâtiment
Dans l’Indre, Philippe Denis et Séverine Van Hasselaar ont remodelé un vieux bâtiment pour en faire une chèvrerie bien équipée. …
Les absences liées au Covid-19 pourraient  perturber les contrôles laitiers et nuire à l'indexation génétique des chèvres. © D. Hardy
Les éleveurs caprins sont appelés à déclarer rapidement les mises bas pour organiser les contrôles laitiers
Capgènes et France Conseil Élevage invitent les éleveurs à faire remonter rapidement les informations de mises bas via Caplait…
Avec le pâturage des mûriers, les chèvres peuvent exprimer leur comportement naturel pour la cueillette. © C. Boyer
L’arbre fourrager, une solution pour nourrir les chèvres face aux changements climatiques
Des expérimentations ont débuté au Pradel pour évaluer l’intérêt du pâturage des arbres par les chèvres. Les premiers résultats…
Élevages caprins (ayant déclaré un recensement) © BDNI 2020/Idele
​Les commandes d’identifiants dessinent la France caprine
En 2019, plus de 20 000 exploitations, détenant 1,1 million de reproducteurs caprins, ont déclaré leurs animaux à la base de…
Le Pradel a accueilli près de 400 personnes lors de la journée portes ouvertes du 6 octobre. © B. Morel
Pour ses 30 ans, la ferme caprine du Pradel ouvre ses portes aux scientifiques
Pour ses 30 ans, la ferme expérimentale caprine du Pradel a ouvert ses portes pour partager ses connaissances avec la filière.…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 85€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Chèvre
Consultez les revues Réussir Chèvre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Chèvre