Aller au contenu principal
Font Size

Les chèvres prennent soin de leurs dents

Une étude germano-suisse a démontré que les chèvres choisissaient leur alimentation pour épargner un maximum leur dentition.

Les chèvres sont réputées pour trier leur nourriture. Cela leur permettrait de préserver l'état de leur dentition.  © D. Hardy
Les chèvres sont réputées pour trier leur nourriture. Cela leur permettrait de préserver l'état de leur dentition.
© D. Hardy

L’usure des dents est un facteur déterminant de la longévité des ruminants. Celle-ci peut être due à l’ingestion de particules externes telles que des grains de sable ou de poussière. Les plantes, notamment la luzerne, sont aussi plus ou moins riches en phytolithes (concrétions minérales dans les plantes), qui jouent un rôle non négligeable dans l’usure de la dentition. Une équipe de chercheurs suisses et allemands ont conduit une expérimentation sur un lot de cinq chèvres. Les animaux ont eu à disposition deux aliments plus ou moins riches en agent abrasif, avec un apport nutritionnel équivalent. Les rations étaient distribuées sous forme de granulés, composés de foin auxquels les chercheurs ont ajouté ou non de la poussière de sable et des coques de riz. Les chèvres ont été mises dans des enclos individuels pendant cinq mois. Quatre fois par jour, elles avaient accès à deux mangeoires avec les deux aliments, avec ou sans sable, pendant deux minutes.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Le système choisi pour le projet est type Centre Ouest, avec un troupeau assez grand et une livraison de lait.  © Idele
Une chèvrerie de précision pour demain
Après six années de travail mutualisé entre les différentes productions animales, les prototypes de bâtiments de demain…
La chèvrerie construite en 2016 intègre également la salle de traite et le séchage en grange, ce qui explique la hauteur sous plafond très importante. Cela est finalement satisfaisant, permettant une bonne circulation de l'air. © B. Morel
Dans le Nord, le déclic du bio
Antoine Deltour est chevrier dans le Nord. Il y a quelques années, il a eu un déclic et a décidé de convertir son exploitation en…
 © J. Jost
Méteils et prairie multiespèce : de savants mélanges pour les chèvres !
En diversifiant les espèces de graminées et de légumineuses, on renforce l’autonomie alimentaire des élevages caprins en …
Le lait français représente la moitié du prix de la bûchette de chèvre
Le dernier rapport de l’Observatoire des prix et des marges est plutôt optimiste pour la filière caprine.
Le concept One Health veut soigner l’animal pour soigner l’Homme
La crise du Covid-19 met en avant les liens entre santé animale et santé humaine. Le concept One Health ("une santé" en anglais)…
Les Français consomment le lait de chèvre sous toutes ses formes
FranceAgriMer a publié le bilan de la consommation de produits laitiers en 2019, document dans lequel les tendances d’achats, les…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 7.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Chèvre
Consultez les revues Réussir Chèvre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Chèvre