Aller au contenu principal

Le yaourt de poitevines sans poudre ajoutée

Cécile Le Pape transforme le lait de ses chèvres poitevines en fromage lactique et en yaourts.

Les 36 chèvres de race Poitevine pâturent de mars à novembre sur les prairies, et ne sont nourries, en dehors de l’herbe pâturée, qu’au foin et au mélange céréalier produits sur la ferme (pois, féverole, triticale, avoine). © J. Quinton
Les 36 chèvres de race Poitevine pâturent de mars à novembre sur les prairies, et ne sont nourries, en dehors de l’herbe pâturée, qu’au foin et au mélange céréalier produits sur la ferme (pois, féverole, triticale, avoine).
© J. Quinton

"Dès mon installation, je souhaitais réaliser des yaourts en plus de mes fromages lactiques" explique Cécile Le Pape, éleveuse de chèvres poitevines à Plessé en Loire-Atlantique. Du yaourt nature oui mais bio et le plus nature possible, c’est-à-dire sans poudre de lait, sans gomme, sans épaississant ! Après quelques essais, l’éleveuse bio a mis au point sa technologie yaourtière. "C’est possible de faire du yaourt de chèvre ferme sans épaississant" raconte l’éleveuse qui comprend vite que tout est dans le temps de pasteurisation si on veut récupérer de la matière. La rapidité de chauffe et de refroidissement et la température d’ensemencement sont alors les maîtres mots de la réussite d’un bon yaourt.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Traiter l’extrémité des piquets pour des clôtures résistantes
Pâtre
« Pour augmenter la longévité de mes clôtures, je badigeonne les 80 premiers centimètres de mes piquets avec du goudron de pin…
Avec une conduite de troupeau essentiellement basée sur le pâturage, Pascal Moreau parvient tout de même à un niveau de production très satisfaisant. © B. Morel
1 300 litres par chèvre avec du pâturage six mois dans l’année
Installés depuis 1998, Claudine et Pascal Moreau ont fait le choix de conduire leurs chèvres au pâturage pour alléger leurs…
La traite des chèvres de Céline est très high-tech !
[ Vidéo ] Céline Dubois, éleveuse de chèvres passionnée
Céline et Sylvain sont éleveurs de chèvres dans l’Indre. Ils évoquent leurs passions autour d’un plateau de fromages régionaux.
L'ordre d'arrivée des chèvres est généralement similaire de traite en traite. © D. Hardy
Les chèvres ont des partenaires sociaux et souvent le même ordre de traite
Une étude polonaise révèle les rapports sociaux à la traite et dans le troupeau.
A défaut de présence physique, les concours et les ateliers techniques pourront être suivis à distance.
Capr’Inov décalé d’une année mais maintien d'une journée en ligne le 25 novembre
L'édition physique de Capr'Inov 2020 est reporté à 2021 mais les concours et certains débats et démonstrations seront organisés…
Les chèvres de la ferme de Taloire sont souvent dehors, en parc, gardées ou lâchées dans la montagne quand le loup semble loin.  © D. Hardy
28 chèvres dans les gorges du Verdon
La ferme de Taloire n’accueille qu’une trentaine de chèvres mais cela suffit à Jean-Christophe Noblet et Patrizia Schwickert pour…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 85€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Chèvre
Consultez les revues Réussir Chèvre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Chèvre