Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

La génétique pour une superproduction laitière dans les Deux-Sèvres

Nicolas Turpault gère d’une main de maître la génétique de son troupeau où de nombreuses chèvres dépassent les 10 000 kg de lait produits dans leurs carrières.

A14 ans, il gérait déjà lui-même la génétique du troupeau familial. Nicolas Turpault rejoint en 2003 le Gaec de ses parents, le troupeau passe alors à 360 chèvres, auxquelles s’ajoutent les 90 chevrettes de renouvellement. À son arrivée sur l’exploitation, Nicolas décide avec ses parents de recréer un troupeau indemne de Caev et obtient la qualification indemne pour son troupeau, qu’il n’a plus depuis le changement de système d’analyses. Il peut alors facilement trouver des acheteurs pour ses reproducteurs. Il démarre en effet la vente de 220 chevrettes et d’une centaine boucs par an. L’engouement pour la génétique s’est manifesté tôt chez Nicolas Turpault. « Mes parents sont adhérents au contrôle laitier depuis leur installation en 1977 et à Capgènes depuis 1992, se remémore l’éleveur de 37 ans.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Les abcès à micocoque peuvent parfois atteindre la taille d'un pamplemousse. © X. Pouquet
La maladie des abcès chez les chèvres
Les abcès caséeux ou à microcoque de Morel gênent bien des élevages de chèvres sans qu’il n’y ait de véritables traitements,…
Les fromages de chèvres Soignon ont été surconsommés dans les grandes surfaces pendant le confinement.
La coopérative Eurial face au confinement
La coopérative Eurial, premier intervenant en collecte et transformation de lait de chèvre en France, a maintenu sa collecte de…
Avant d’utiliser des copeaux, les éleveurs utilisaient une poudre asséchante à base de kaolin. © D. Hardy
« Des copeaux de bois dans l’aire d’attente »
« Avant la traite de nos 300 chèvres, nous épandons des copeaux de bois dans l’aire d’attente et sur les couloirs de sortie. Les…
Le CFPPA Olivier de Serre profite de la proximité de la ferme expérimentale caprine du Pradel pour réaliser des cours pratiques en élevage. © B. Morel
Une formation caprine bio au Pradel
Le CFPPA Olivier de Serre en Ardèche met en place pour la première année un certificat de spécialisation sur la production…
L'élevage caprin est potentiellement source de pollution mais il permet aussi de stocker du carbone, nourrir la population et entretenir la biodiversité. © 2 prairies/Anicap
Cap’2ER pour évaluer son impact environnemental
Un outil en ligne permet d’évaluer rapidement les impacts environnementaux positifs ou négatifs de son élevage.
La transmission est une étape importante dans la vie d'une exploitation. Il est préférable de réfléchir le plus tôt possible à la succession. © Anicap
Transmettre sereinement son exploitation
L’Anicap, en partenariat avec l’Institut de l’élevage, la Fnec et les interprofessions régionales, a publié début avril un…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 7.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Chèvre
Consultez les revues Réussir Chèvre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Chèvre