Aller au contenu principal

Conjoncture
La Fnec inquiète par le prix du lait de chèvre

Dans un communiqué daté du 28 octobre, la Fédération nationale des éleveurs de chèvre (Fnec) s’inquiète des menaces de baisse sur le prix du lait de chèvre engendrées par la situation financière de la coopérative Glac.

Une baisse du prix du lait opérée par un acteur majeur de la filière caprine aurait un effet domino sur les autres laiteries.
Une baisse du prix du lait opérée par un acteur majeur de la filière caprine aurait un effet domino sur les autres laiteries.
© D. Hardy
La Fédération nationale des éleveurs de chèvre (Fnec) s’est alarmée de la persistance de la « crise du lait de chèvre caractérisée par des surstocks importants et une guerre commerciale livrée entre les principales entreprises ».

Dans un communiqué daté du 28 octobre 2011, la fédération s’inquiète « des menaces qui pèsent aujourd’hui sur le prix du lait de chèvre, dues aux difficultés financières que traversent certaines entreprises ». La Fnec est notamment très préoccupée par les déclarations de certains responsables de la coopérative Glac qui annoncent une baisse du prix du lait de chèvre à partir du 1er janvier 2012.

Les eleveurs de chèvres craignent un effet domino à la baisse sur les autres intervenants de la filière. La Fnec a chiffré les conséquences d’une baisse de prix couplé à la hausse des charges : « pour une exploitation moyenne de 200 000 litres déjà mise à mal par la hausse des coûts de production et la sécheresse (soit plus de 100 € / 1000 L) une baisse du prix du lait représenterait une baisse de chiffre d’affaires annuel pouvant aller jusqu’à 30 000 euros ! »

Très mobilisé, la Fnec a demandé le soutien des pouvoirs publics pour prendre en compte la problématique du Glac. « Il est impératif de trouver avec les banques et l’Etat une solution aux difficultés que traverse le GLAC afin que la baisse de prix du lait payé au producteur n’ait jamais lieu ».

« Si rien n’est fait, c’est toute la filière caprine qui sera entraînée dans une nouvelle spirale de dévalorisation dont elle ne pourrait jamais se relever. Une baisse de prix du lait de chèvre aujourd’hui équivaut à acter la disparition de plus de 25 % des producteurs ! »

« La Fnec s’implique très fortement dans le plan stratégique pour la filière qui est en train d’être discuté au sein de l’interprofession. Notre objectif est de mettre en place des actions structurantes afin de redonner un sens à la filière caprine. »

2H2LGJ9E_0.pdf (119.08 Ko)
Légende
Communiqué de la Fnec sur la crise du lait de chèvre

Les plus lus

Griffe du séchoir à foin
« J’ai investi dans une fabrique d’aliments à la ferme et un séchage en grange pour le confort de travail et l’autonomie alimentaire du troupeau de chèvres »
Dans l’Aveyron, Étienne Espinasse a fait évoluer son système alimentaire en remplaçant l’ensilage de maïs par du foin de luzerne…
Les lactations longues en élevage caprin
Nouveau guide pratique sur les lactations longues en élevage caprin
L’Institut de l’élevage publie un guide de 64 pages pour aider les éleveurs de chèvres à maîtriser les lactations de plus de 16…
Vue extérieur de la fromagerie Soignon
Soignon étudie un gros déménagement
La fromagerie Eurial qui fabrique les fromages de chèvre Soignon pourrait quitter son site historique des Deux-Sèvres pour s’…
Chèvre alpine au pâturage au Pradel en Ardèche
Une vraie rupture pour assainir le pâturage des chèvres
Ne pas faire revenir les chèvres pendant plus de trois mois dans une prairie en été a permis d’éliminer en moyenne 90 % des…
Christophe Maudet et Benoît Gavaland
Terrena réfléchit à une offre de chevreaux de sept jours
L’OP caprine de Terrena veut collecter une partie des chevreaux à sept jours afin d’étaler le pic de production de février.
Etirement à la salle de traite
« L’éleveur est un sportif qui s’ignore »
Le travail en élevage demande une bonne condition physique. Comme un sportif, un éleveur doit s’équiper correctement, s’…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 89€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Chèvre
Consultez les revues Réussir Chèvre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Chèvre