Aller au contenu principal

Hérault
Deux ex-ingénieurs font parrainer leurs chèvres

Du costume d’ingénieur aux bottes d’agriculteurs. À 27 ans, Simon et François, deux ex-ingénieurs héraultais amorcent une reconversion inédite : devenir chevriers.

Bonnet péruvien pour François, baton de berger pour Simon, les deux copains de 27 ans ont quitté leur boulot d’ingénieur pour fabriquer des pélardons.
Bonnet péruvien pour François, baton de berger pour Simon, les deux copains de 27 ans ont quitté leur boulot d’ingénieur pour fabriquer des pélardons.
© L. Capde

Du costume d’ingénieur aux bottes d’agriculteurs. À 27 ans, Simon et François, deux ex-ingénieurs héraultais amorcent une reconversion inédite : devenir chevriers.

Au centre du « business plan » de ce Gaec : le parrainage. « Les gens peuvent parrainer une chèvre pour 200 euros par an, en échange, on leur promet quinze fromages par mois », explique Simon. Dans le troupeau des biquettes dont ils ont fait l’acquisition il y a deux mois, un tiers des chèvres sont déjà parrainées. Elles s’appellent Farfalle, Gisèle, Boney M, Goulamas…

Un an après avoir quitter leur entreprise respective et après l’obtention de diplômes et formations spécialisés, les deux jeunes amis qui se sont rencontrés sur les bancs de la fac s’apprêtent à vivre leur rêve d’enfants. Dans quelques semaines, après les mises bas, ils produiront leurs premiers pelardons dans leur Ferme de l’Hort.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Traiter l’extrémité des piquets pour des clôtures résistantes
Pâtre
« Pour augmenter la longévité de mes clôtures, je badigeonne les 80 premiers centimètres de mes piquets avec du goudron de pin…
Les absences liées au Covid-19 pourraient  perturber les contrôles laitiers et nuire à l'indexation génétique des chèvres. © D. Hardy
Les éleveurs caprins sont appelés à déclarer rapidement les mises bas pour organiser les contrôles laitiers
Capgènes et France Conseil Élevage invitent les éleveurs à faire remonter rapidement les informations de mises bas via Caplait ou…
L'ordre d'arrivée des chèvres est généralement similaire de traite en traite. © D. Hardy
Les chèvres ont des partenaires sociaux et souvent le même ordre de traite
Une étude polonaise révèle les rapports sociaux à la traite et dans le troupeau.
Réaliser un diagnostic d’ambiance est important avant de modifier une stabulation. Mais attention de ne pas tout modifier d’un coup dans un bâtiment ancien. Il faut y aller progressivement, par étapes successives. © X. Pouquet
« Se prémunir contre les pasteurelloses » (1/2)
« Parmi les maladies respiratoires rencontrées en élevage caprin, la pasteurellose est la première pathologie à considérer. Très…
A défaut de présence physique, les concours et les ateliers techniques pourront être suivis à distance.
Capr’Inov décalé d’une année mais maintien d'une journée en ligne le 25 novembre
L'édition physique de Capr'Inov 2020 est reporté à 2021 mais les concours et certains débats et démonstrations seront organisés…
Les chèvres de la ferme de Taloire sont souvent dehors, en parc, gardées ou lâchées dans la montagne quand le loup semble loin.  © D. Hardy
28 chèvres dans les gorges du Verdon
La ferme de Taloire n’accueille qu’une trentaine de chèvres mais cela suffit à Jean-Christophe Noblet et Patrizia Schwickert pour…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 85€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Chèvre
Consultez les revues Réussir Chèvre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Chèvre