Aller au contenu principal

Enrubannages
Des précautions à la distribution s´imposent


Compte tenu de leur bonne valeur alimentaire, l´utilisation des enrubannages récoltés en mai ou juin par les brebis allaitantes permettent des économies de concentré de l´ordre de 550 à 700 euros de concentré pour un lot de 100 brebis en lactation comparée à une alimentation à base de foin de qualité moyenne. Afin de limiter les problèmes sanitaires, un ensemble de précautions sont nécessaires.
Cette année, si le fourrage a été enfilmé pour sauver la récolte, l´herbe conservée sous bâche a la valeur d´un foin moyen. ©Ciirpo

 Ne pas utiliser d´enrubannage présentant un taux de matière sèche inférieur à 40 % en particulier pour les fins de gestation et lactation. Réserver ces fourrages pouvant présenter des risques sanitaires aux brebis vides « en retape ».
 Rationner l´enrubannage en fin de gestation, une alimentation à volonté favorisant les prolapsus.
 En lactation, on peut rationner l´enrubannage et offrir du foin de graminées appétant à volonté, si les équipements le permettent. Si les bottes sont en libre-service en râtelier, évaluer de temps en temps le niveau de consommation sachant que la norme pour une botte de 120 x 120 reste de 40 brebis par botte. A titre indicatif, une botte de cette dimension pèse 200 kg de matière sèche quel que soit son taux d´humidité. En dessous d´1,5 kg de matière sèche par brebis et par jour, le niveau d´ingestion est insuffisant.
 Supplémenter la ration en vitamine B1.
 Limiter si possible l´accès aux jeunes agneaux. L´ingestion de brins d´enrubannage pour des agneaux de moins de deux mois entraîne des problèmes digestifs.

Les plus lus

L’équipe d’Holland Goats comprend les propriétaires Lianne et Harm Jan Brouwer (à gauche) et le salarié Allard Vlastuin (à droite). Bas van der Heiden (deuxième à ...
Un bâtiment tout confort pour élever et exporter les chevrettes hollandaises
Holland Goats élève entre 1 500 et 1 800 chevrettes chaque année. C’est aussi de là que partent environ 4 000…
Affiche du film Les Chèvres !
Dany Boon défend une chèvre au cinéma
En salle le 21 février, le film "Les chèvres !" raconte l'histoire loufoque de l'improbable procès d'une chèvre au 17e siècle.…
Grégory Gilbert, éleveur dans la Sarthe, aide une chèvre à mettre bas.
« Une moyenne à 800 000 cellules avec 40 % de chèvres en lactation longue »
À l’EARL Chevr’Auvers dans la Sarthe, un soin tout particulier est porté à la qualité du lait de chèvre. Nicole Pradel et Gregory…
Un logement adapté à l’élevage des chevrettes
Un logement adapté à l’élevage des chevrettes
Les chevrettes ont des besoins spécifiques d’ambiance, de surface disponible et d’aménagements des aires de vie. Qu’elles …
Pesée des chevrettes
Un an pour faire une chèvre
Depuis sa naissance jusqu’à sa première mise bas, la chevrette va se développer et prendre du poids rapidement. Sept étapes pour…
Chevrettes Saanen en bâtiment
Raisonner le renouvellement du troupeau laitier caprin
Renouveler le troupeau en interne impose de choisir les chevrettes qui feront les bonnes futures laitières, puis de définir le…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 89€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Chèvre
Consultez les revues Réussir Chèvre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Chèvre