Aller au contenu principal

Des habitudes de traite à changer

Le troisième élément impliqué dans la santé mammaire à la traite reste le trayeur. Des mauvaises habitudes, de surtraite surtout, doivent être repérées et évitées pour garder des mamelles saines.

On prend vite des habitudes à la traite. Et pas toujours des bonnes hélas. Surtraite, repose (ou re-branchage), égouttage, arrachage des manchons… Difficile de se remettre en question sans un regard extérieur. Heureusement, les mauvaises habitudes de traites peuvent être repérées par des visites de traite pendant lesquelles on regarde l’animal, le trayeur et la machine. « On regarde beaucoup plus les mamelles de vos chèvres que vous-mêmes », note Vincent Lictevout de Touraine conseil élevage.

« L’examen des trayons est primordial », assure Renée de Cremoux de l’Institut de l’élevage. Il permet de s’assurer que les conditions de traite ne sont pas agressives. Pour cela, on va toucher et observer les trayons pour repérer des traumatismes du sphincter ou du corps du trayon : pincement, congestion, anneaux de compression, kystes lactés, hyperkératoses… Ces signes traduisent des conditions de traites agressives.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Traiter l’extrémité des piquets pour des clôtures résistantes
Pâtre
« Pour augmenter la longévité de mes clôtures, je badigeonne les 80 premiers centimètres de mes piquets avec du goudron de pin…
Avec une conduite de troupeau essentiellement basée sur le pâturage, Pascal Moreau parvient tout de même à un niveau de production très satisfaisant. © B. Morel
1 300 litres par chèvre avec du pâturage six mois dans l’année
Installés depuis 1998, Claudine et Pascal Moreau ont fait le choix de conduire leurs chèvres au pâturage pour alléger leurs…
La traite des chèvres de Céline est très high-tech !
[ Vidéo ] Céline Dubois, éleveuse de chèvres passionnée
Céline et Sylvain sont éleveurs de chèvres dans l’Indre. Ils évoquent leurs passions autour d’un plateau de fromages régionaux.
L'ordre d'arrivée des chèvres est généralement similaire de traite en traite. © D. Hardy
Les chèvres ont des partenaires sociaux et souvent le même ordre de traite
Une étude polonaise révèle les rapports sociaux à la traite et dans le troupeau.
A défaut de présence physique, les concours et les ateliers techniques pourront être suivis à distance.
Capr’Inov décalé d’une année mais maintien d'une journée en ligne le 25 novembre
L'édition physique de Capr'Inov 2020 est reporté à 2021 mais les concours et certains débats et démonstrations seront organisés…
Réaliser un diagnostic d’ambiance est important avant de modifier une stabulation. Mais attention de ne pas tout modifier d’un coup dans un bâtiment ancien. Il faut y aller progressivement, par étapes successives. © X. Pouquet
« Se prémunir contre les pasteurelloses » (1/2)
« Parmi les maladies respiratoires rencontrées en élevage caprin, la pasteurellose est la première pathologie à considérer. Très…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 85€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Chèvre
Consultez les revues Réussir Chèvre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Chèvre