Aller au contenu principal

Des chevreaux en petite forme à leur arrivée à l’engraissement

L’antibiothérapie de tout le lot (dit métaphylactique) est souvent préconisée par les vétérinaires dans les ateliers d’engraissement.  © D. Hardy
L’antibiothérapie de tout le lot (dit métaphylactique) est souvent préconisée par les vétérinaires dans les ateliers d’engraissement.
© D. Hardy

Une enquête conduite par l’Omacap (observatoire des maladies caprines) dans deux ateliers d’engraissement offre un premier état des lieux sur la santé des chevreaux et les leviers d’action possibles. Les chevreaux arrivent dans les ateliers d’engraissement à moins d’une semaine, quand le cordon ombilical est sec, avec des microbismes provenant de divers élevages. Ils sont rassemblés par lots d’une centaine de chevreaux pour être engraissés et abattus environ un mois après à un poids d’environ 10 kilos.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Chèvre.

Les plus lus

La chevroquine contre le Covid
Une molécule naturellement présente dans le lait de chèvre s’avère être une arme efficace contre la pandémie de Covid-19.
Au Pradel, le personnel de la ferme expérimentale applique des lingettes désinfectantes sur les mamelles des chèvres en salle de traite. © C. Boyer/Idele
Vers une meilleure maîtrise des Stec dans les élevages laitiers
Le projet Stecamont a permis d’acquérir des connaissances et de tester l’efficacité de mesures de maîtrise des Stec hautement…
Race très rustique, la chèvre des Pyrénées peut aussi bien être élever pour son lait, sa viande ou simplement son appétit pour les broussailles. © DR
La chèvre des Pyrénées, de la débroussailleuse à la productrice mixte
Classée dans les races à petits effectifs, la chèvre des Pyrénées ne cesse de conquérir de nouvelles exploitations pour son…
Mickaël Séveno et sa conseillère comptent exploiter plus à fond les données de la vidéo. © V. Bargain
« L’analyse vidéo a permis de mieux respecter les cycles des chèvres »
Grâce à la vidéo, Mickaël Séveno a pris conscience qu’il distribuait le deuxième repas de concentré trop tôt pour respecter le…
En cas de mammites sévères, la réforme peut s’avérer une décision judicieuse. © D. Hardy
Les mammites cliniques chez la chèvre
Peu fréquentes chez la chèvre, les mammites restent un critère d’alerte sur la santé des mamelles du troupeau et devront faire l’…
Les parcelles de Cédric Chalon sont d'abord pâturées par ces vaches avant de servir pour une enrubannage qui sera distribué aux chèvres. © C. Chalon
Ces éleveurs caprins qui travaillent des pâtures à biodiversité d’exception
Trouver un juste équilibre entre élevage et préservation de la biodiversité, ces éleveurs caprins du Rhône et de l’Hérault y…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 85€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Chèvre
Consultez les revues Réussir Chèvre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Chèvre