Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Provence
De nouveaux éleveurs s´installent grâce au Plan régional caprin

Épaulées par un plan régional coordonné associant la filière caprine, les collectivités locales et les organisations professionnelles, les premières installations d´éleveurs se concrétisent.


A près de 1000 mètres d´altitude sur le versant sud de la montagne de Lure (Alpes de Haute-Provence), le hameau des Anglars domine un paysage de forêts, de champs de lavandin, entrecoupés de landes embroussaillées et de quelques pâtures. C´est là, sur la commune de l´Hospitalet, que Nathalie Fariello a décidé de s´installer avec un troupeau de chèvres et de produire des fromages. Un projet mûri de longue date, enfin en cours de réalisation avec l´appui du Plan d´action caprin régional.
« Ces dernières années, j´ai travaillé au groupement Capridoc dans le Languedoc-Roussillon, mais mon objectif était depuis longtemps de m´installer comme éleveuse. Je me suis donc inscrite au répertoire d´installation des Adasea de plusieurs départements, dont celui des Alpes de Haute-Provence, et en même temps je prospectais sur le terrain, explique Nathalie. Une installation c´est un vrai parcours du combattant, il faut vraiment avoir la foi pour aboutir !
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Les abcès à micocoque peuvent parfois atteindre la taille d'un pamplemousse. © X. Pouquet
La maladie des abcès chez les chèvres
Les abcès caséeux ou à microcoque de Morel gênent bien des élevages de chèvres sans qu’il n’y ait de véritables traitements,…
 © D. Hardy
Le lait de chèvre dans la tempête du Covid-19
Les laiteries et les producteurs se sont adaptés à la crise du Coronavirus. Mais les fromages AOP et de tradition souffrent…
Avant d’utiliser des copeaux, les éleveurs utilisaient une poudre asséchante à base de kaolin. © D. Hardy
« Des copeaux de bois dans l’aire d’attente »
« Avant la traite de nos 300 chèvres, nous épandons des copeaux de bois dans l’aire d’attente et sur les couloirs de sortie. Les…
Jacky Salingardes, président de la Fnec et de l'Anicap
Fnec, Interbev et Anicap réactifs face au Covid-19
Jacky Salingardes, président de la Fnec et de l'Anicap, revient sur les conséquences du Covid-19 sur la filière caprine.
L'élevage caprin est potentiellement source de pollution mais il permet aussi de stocker du carbone, nourrir la population et entretenir la biodiversité. © 2 prairies/Anicap
Cap’2ER pour évaluer son impact environnemental
Un outil en ligne permet d’évaluer rapidement les impacts environnementaux positifs ou négatifs de son élevage.
La transmission est une étape importante dans la vie d'une exploitation. Il est préférable de réfléchir le plus tôt possible à la succession. © Anicap
Transmettre sereinement son exploitation
L’Anicap, en partenariat avec l’Institut de l’élevage, la Fnec et les interprofessions régionales, a publié début avril un…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 7.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Chèvre
Consultez les revues Réussir Chèvre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Chèvre