Aller au contenu principal

De la poudre de lait bio et des os renforcés

Baby Floc Bonilait © DR
Baby Floc Bonilait
© DR

Bonilait, fabricant d’aliments d’allaitement et d’ingrédients laitiers, vient d’obtenir la première certification bio décernée en France pour un aliment d’allaitement. « Nous sommes souvent sollicités par des éleveurs et la plus forte demande se situe en caprin », précise Ludovic Ducrocq, responsable R & D de Bonilait. L’aliment, destiné aux veaux, agneaux ou chevreaux pour une utilisation de la naissance au sevrage, se veut un « produit haut de gamme, polyvalent, au plus proche du lait maternel ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Chèvre.

Les plus lus

installé à Blou, dans le Maine et Loire, Laurent Ruau tire le meilleur parti des 115 ha de l'exploitation pour alimenter le troupeau.
« Je produis 9 000 l de lait par hectare de SFP avec 600 chèvres en bio »
Produire fourrages et concentrés pour 600 chèvres en bio avec un coût alimentaire réduit, c’est l’objectif que s’est fixé Laurent…
"Il manque aujourd’hui 90 à 100 €/ 1000 L pour les éleveurs caprins" alerte la Fnec
Il manque aujourd’hui 90 à 100 €/ 1000 L pour permettre aux éleveurs de tenir et de ne pas impacter irréversiblement les…
La hausse des charges pourrait atteindre 122 €/1 000 L
Entre 28 et 122 €/1 000 L de hausse des charges en élevage caprin
La flambée des prix des aliments achetés, des engrais et de l’énergie pourrait entraîner une hausse des charges allant de 28 à…
Fromagora 2022 : inscrivez-vous avant le 20 mai
L'édition 2022 du concours national des fromages de chèvre fermiers Fromagora aura lieu le samedi 4 juin à Rocamadour dans le Lot…
Romain Dumortier, éleveur à St-Martin-en-Haut, dans le Rhône
Des jeux suspendus pour les chèvres dans les aires paillées
« Au départ, je cherchais un moyen d’éviter que les chèvres s’attaquent aux parties en bois du bâtiment : les supports des…
Entre autres dispositions, avec la loi dite loi EGAlim 2, le contrat écrit pluriannuel devient la norme et la non-contractualisation, l’exception.
« Avec EGAlim 2, le contrat écrit devient la norme »
Lait, fromages fermiers, viande : tous ces produits caprins sont concernés, à moins d’une demande de dérogation, par la…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 89€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Chèvre
Consultez les revues Réussir Chèvre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Chèvre