Aller au contenu principal

« Attention aux risques sanitaires lors d’achats d’animaux »

« Acheter des chèvres, jeunes ou adultes, induit toujours un risque sanitaire pour le cheptel. En introduisant un nouvel animal, on risque d’introduire des agents pathogènes absents jusqu’à présent du troupeau. Le cas des mycoplasmoses étant certainement le plus emblématique du fait de ses conséquences potentiellement très graves. De même, les animaux achetés vont être exposés au microbisme du nouveau troupeau et des épisodes cliniques peuvent les toucher.

Contrairement aux bovins, il n’existe pas de statuts sanitaires ou de méthodes harmonisées pour dépister les principales maladies caprines, hormis pour les maladies réglementées et le CAEV. Cette absence de statut officiel doit encourager les éleveurs à renouveler le troupeau en interne grâce à l’insémination animale, notamment pour éviter les achats de boucs.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Chèvre.

Les plus lus

Guerre en Ukraine - Prolongation de la période de demande de l'aide alimentation animale
FranceAgriMer a annoncé sur son site le report de la date de demande de prise en charge des surcoûts de l'alimentation animale. L…
Fragilisés, producteurs et transformateurs de lait de chèvre tirent la sonnette d’alarme
L’amont et l’aval de la filière caprine subissent de plein fouet les hausses des matières premières (alimentation achetée,…
Découvrez le palmarès du concours de fromages de chèvre fermiers Fromagora
108 dégustateurs ont départagé 291 échantillons de fromages de chèvre fermiers venant de toute la France pour l'édition 2022 de…
Un couple d’éleveurs de chèvres lauréat du prix pour l’agriculture durable en Nouvelle-Aquitaine
La fondation pour une Agriculture Durable vient de récompenser un couple d’éleveurs de chèvres en Charente pour l’amélioration de…
Evolution des principaux postes de l'Ipampa lait de chèvre
Les charges s’envolent, le prix du lait de chèvre ne suit pas
Au premier trimestre, les hausses de charge subies par les éleveurs ont été bien supérieures à la progression du prix du lait.
Contrôle laitier caprin : 992 kg par lactation en moyenne en 2021
« En 2021, avec une moyenne de 992 kg par lactation, la production laitière a peu augmenté (+3 kg), expose l’Institut de l’…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 89€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Chèvre
Consultez les revues Réussir Chèvre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Chèvre