Aller au contenu principal

EARL des Coquelicots dans les Deux-Sèvres
400 chèvres, 3 femmes et du temps libre

Les trois associées de cette exploitation 100 % féminine se sont équipées pour se libérer du temps libre pour leur famille. Grâce au service de remplacement, elles ont un jour de repos par semaine et ne travaillent qu’un week-end sur trois.

Karine Martin, Cécile Caille et Cosette Martin.
Karine Martin, Cécile Caille et Cosette Martin.
© D. Hardy
Quand Cécile et Karine ont quitté la grande surface où elles travaillaient, ce n’était pas pour retrouver l’astreinte et la pénibilité du travail subies par les parents de Cécile. Après avoir travaillé pendant dix ans dans la grande distribution, les deux belles-soeurs souhaitaient reprendre l’exploitation de Denis et Cosette. « Papa partait en retraite et on avait envie de poursuivre leur élevage », explique Cécile.
À 29 et 31 ans, Cécile et Karine font un bilan de compétences et enchaînent sur une formation agricole (BPREA) et un SPI (stage de préparation à l’installation). Elles arrivent vite à la conclusion que, pour faire vivre les trois associées et garder un c e r t a i n confort de travail, l’élevage se doit d’être agrandi pour que la mécanisation puisse être amortie.

La suite dans La chèvre n°315 de mars/avril 2013 dans vos boites aux lettres le 19 mars 2013...
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Chèvre.

Les plus lus

À la SCEA du Soleil Levant, Sophie et Dimitri Gallard ne laissent rien au hasard pour permettre au troupeau d'exprimer pleinement son haut potentiel génétique. Et cela commence pas des bâtiments bien conçus et adaptés à chaque âge.
À chaque âge son bâtiment pour les chèvres de la Ferme du Soleil Levant
Simplicité, diminution de la pénibilité et du temps d’astreinte guident les choix de Dimitri et Sophie Gallard dans la conception…
[Chevreaux] – Soutien du gouvernement au plan de structuration de la filière
Alors que la mission d’appui à la filière viande de chevreau du CGAAER vient de rendre son rapport, le ministre de l’Agriculture…
Le nouveau référentiel du Code mutuel caprin compte désormais 53 points et intègre notamment l'évaluation environnementale.
Le Code mutuel de bonnes pratiques en élevage caprin évolue !
Dès janvier 2022, la nouvelle version du Code mutuel caprin sera mise en œuvre dans les élevages. Les principales nouveautés…
La mise en œuvre du contrôle par l’éleveur dépend de l’organisation de chacun : les éleveurs sont préalablement formés et le matériel est déposé par l’agent du contrôle laitier, comme pour un contrôle classique.
Le contrôle de performances par l’éleveur officiellement ouvert en caprins
À partir de la prochaine campagne, les éleveurs qui le souhaitent pourront effectuer eux-mêmes les opérations de contrôle laitier.
Des bâtiments sains pour des chèvres en bonne santé
Des bâtiments sains pour des chèvres en bonne santé
Le bâtiment d’élevage, en tant que lieu de vie des caprins, joue un rôle essentiel dans la santé et le bien-être des animaux. C’…
Thomas Wirsum, éleveur à Nordheim (67) à la SCEA Le Cabri, 360 chèvres, fromager-fermier.
« Face à un épisode de fièvre Q, nous avons agi très vite »
Thomas Wirsum et Jean-Pierre Fend, éleveurs à Nordheim (67) à la SCEA Le Cabri (360 chèvres, fromagers-fermiers) ont été…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 85€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Chèvre
Consultez les revues Réussir Chèvre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Chèvre