Aller au contenu principal

Concours Général Agricole
SIA 2024 : retrouvez la vidéo et le palmarès du concours de la race parthenaise au Salon de l'Agriculture

Ce vendredi 1er mars 2024 au Salon de l’Agriculture, c'était au tour de la race parthenaise de défiler sur le grand ring pour le Concours Général Agricole. Seize animaux reproducteurs étaient en lice, répartis dans cinq sections. L'évènement a également été l'occasion de mettre en avant six femelles bouchères sous le signe Label Rouge La Parthenaise. Retrouvez les champions désignés cette année, le palmarès ainsi que le replay du concours.

Le Concours Général Agricole 2024 de la race parthenaise s'est tenu sur le grand ring vendredi 1er mars de 10h00 à 12h30. Seize reproducteurs ont été retenus pour l'aventure parisienne. Jérémy Guillemet, éleveur dans le Maine-et-Loire, a été le juge unique de ce concours. Pour les cinq sections en compétition, il s'est attaché à « trouver le plus juste équilibre entre le squelette et le muscle, sans oublier les aptitudes fonctionnelles ».

Pour cette édition 2024, les prix de championnat ont été attribués à Olabelle, appartenant au Gaec Christ'al (Deux-Sèvres) et à Rio, détenu par Florian Morin (Maine-et-Loire). 

Prix de championnat femelle : Olabelle, née en octobre 2018, a été décrite comme étant une vache exceptionnelle par le juge. Elle a du format, une ossature très fine et beaucoup d'ouverture de poitrine. Son bassin est large et sa culotte descend bien jusqu'au jarret, signe de qualité musculaire. Elle concourait dans la section des femelles suitées de moins de 5,5 ans. ©L.Pouchard
Prix de championnat mâle : Rio, né en février 2020, a été le coup de cœur du jury. Ce n'est pas celui qui a le plus gros format, mais sa finesse exceptionnelle a fait la différence. Il présente de belles largeurs, notamment dans son dessus d'épaule, et il se déplace très bien. ll concourait dans la section des mâles adultes de plus de 2,5 ans. ©L.Pouchard

Dans la catégorie des femelles gestantes, c'est Marionette, du Gaec élevage Picauville (Deux-Sèvres) qui remporte le premier prix de section. 

Marionette, née en septembre 2016, est une habituée des concours. Cette vache très bien conformée finit première de sa section "femelles gestantes" mais elle décroche aussi le prix de synthèse femelle. Elle présente un bassin très carré, de l'épaisseur et de la largeur, une bonne tenue de dos et une belle démarche. Sa note de morphologie ainsi que ses index (IVMAT à 121) ont convaincu le juge. ©L.Pouchard

Dans la catégorie des femelles suitées de plus de 5,5 ans, c'est Nirvana, suitée d'Union, appartenant à l'EARL Goudeau Edouard (Deux-Sèvres) qui décroche le premier prix de section. 

Nirvana, née en octobre 2017, coche toutes les cases pour le juge. Elle a beaucoup d'aloyau et un beau dessus d'épaule. Elle est très fine dans son ossature malgré son format important et elle est très bien suitée. ©L.Pouchard

Dans la catégorie des mâles adultes de moins de 2,5 ans, c'est Scoubidou, appartenant à l'EARL Elevage Morin (Deux-Sèvres) qui remporte le premier prix de section. 

Scoubidou, né en août 2021, présente selon le juge le meilleur équilibre entre format et viande face à ses deux autres concurrents. Son superbe carré de bassin allié à son dessus d'épaule impressionnant ont séduit le juge. ©L.Pouchard

Pour la section Label Rouge la parthenaise, le premier prix a été attribué à Palombe, appartenant au Gaec La Guillotière (Deux-Sèvres). 

Palombe est désignée meilleure bouchère de ce concours, face à cinq autres animaux. Elle a été achetée par la boucherie Beltrando dans les Alpes-Maritimes. ©L.Pouchard

« En positionnant la section bouchère au cœur de notre concours, nous souhaitions montrer que la génétique et la viande vont de pair. Sur un salon comme Paris, nous trouvions important d'illustrer aux consommateurs le lien avec le boucher, dans les termes qui leur parlent : rendement viande et finesse d'os », rapporte Grégory Pénière, directeur de l'OS France Parthenaise. 

Le saviez-vous ?

La race parthenaise compte aujourd'hui 56 000 animaux répartis dans 73 départements, dont 260 élevages inscrits environ. « En l'espace de 20 ans, elle a vu ses effectifs doubler (+ 5 %/an) », reprend Grégory Pénière. 

Les plus lus

Camion d'abattoir mobile du Boeuf ethique
L’abattoir mobile du Bœuf éthique vendu aux enchères 152 000 euros

Plus d’un an après la liquidation du Bœuf Ethique, premier outil d’abattage mobile en France, son matériel a été mis en vente…

parage fonctionnel des pieds bovins
Boiteries : « Je me suis formé au parage fonctionnel »

Guillaume Sansoit, éleveur de charolaises dans la Nièvre, a suivi avec un de ses salariés une journée de formation sur le…

L’implantation de la cage est à raisonner pour qu’un homme seul puisse y amener ses bovins en sécurité.
Boiteries : choisir une cage de parage adaptée aux vaches allaitantes

La cage de parage devient un équipement incontournable pour les exploitations touchées par la dermatite digitale. Veillez à…

Les prix d'honneur ont été difficiles à départager au concours de Varennes-sur-Allier (Allier), tenu les 15, 16 et 17 mars en race charolaise. « Une série d'une vingtaine de génisses, aux conformation et qualité de viande hors-normes, s'est particulièrement démarquée. Le lot était très homogène, avec des volumes de carcasse qui dépassaient les 650 kg », rapporte Olivier Chaveroche, responsable au concours.
Bovins de boucherie : les concours de Pâques enregistrent de belles ventes

Après une édition 2023 en demi-teinte, les organisateurs des traditionnels concours de Pâques tirent un bilan plutôt positif…

jeunes bovins charolais boiteries morbihan bretagne
Boiteries : « Nous avons dû jouer sur plusieurs fronts pour lutter contre panaris, Mortellaro et fourbure »

Gwendal Marchand a résolu une bonne partie des problèmes de boiteries sur son exploitation grâce à un audit approfondi avec…

prairie en Gironde
Prairies : la mise à l’herbe encore attendue sur une grande moitié Nord de la France

Les éleveurs devront encore s’armer de « patience » et faire preuve de « réactivité » pour assurer la mise…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande