Aller au contenu principal
Font Size

Une herse de pâture couplée à un semoir

À Saint-Aubin-les-Forges dans la Nièvre, Théo Mussier a installé un semoir pneumatique sur une herse étrille utilisée sur les pâtures de façon à pouvoir simultanément faire du semis direct.

 

1- Fils d’éleveur charolais, Théo Mussier donne de sérieux coups de main sur l’exploitation familiale. Du haut de ses 16 ans, il manipule régulièrement le fer à souder et aime la mécanique. Il a adapté un semoir pneumatique sur une herse étrille de façon à herser et simultanément « recharger » avec des semences fourragères des prairies abîmées par les sécheresses récurrentes. Cet outil pourrait également être utilisé pour du semis direct de couverts végétaux derrière une céréale fraîchement déchaumée.

2 La herse étrille est une Hatzenbichler repliable de 6 m de large (quatre sections de 1,5 m) jusque-là utilisée pour le seul hersage et ébousage. Le semoir est un microgranulateur Delimbe T15 de 120 litres muni d’une soufflerie entraînée par un petit moteur électrique de 12 volts. Il est mis en route depuis la cabine avec possibilité de varier le débit. Les éclateurs sont soudés sur une barre de façon à bien respecter l’écart de 75 cm entre chacun d’entre eux.

3 Le semoir a été positionné sur une plateforme métallique antidérapante soudée sur les montants de la herse. Elle fait office de passerelle de rechargement pour regarnir le semoir.

4 La descente des graines se fait par l’intermédiaire des huit tuyaux de distribution jusqu’aux éclateurs. Chacun répartit les graines sur 75 cm de large. L’outil est bien adapté pour les graminées ou le trèfle, mais obligerait à de fréquents rechargements avec des céréales.

La herse étrille est équipée d’un DPA afin de s’adapter à la vitesse de travail. La jante a été percée à deux endroits où ont été vissées deux tiges filetées qui passent devant le capteur. Ce dernier a été protégé d’éventuels corps étrangers rencontrés lors du travail.

6 Le prix de revient de l’ensemble est d’un peu plus de 6 000 euros, chiffre incluant évidemment la herse étrille et le semoir pneumatique.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

L’intérêt de l’épeautre en alimentation du troupeau allaitant tient à la présence des glumes.
L'épeautre, une céréale qui n'apporte pas que de l'énergie
Par la présence des enveloppes du grain riches en cellulose, l’épeautre est utile en engraissement pour sécuriser la ration. Il…
carte Arvalis estimation date de début de récolte du maïs ensilage
Les ensilages de maïs pourraient débuter plus tôt que prévu
Arvalis a publié une carte des dates de début possible des chantiers d'ensilage de maïs. Ce sera autour du 20 août en Rhône-Alpes…
abattage à la ferme loire atlantique
L'AALVie lance un financement participatif pour son projet d'abattage à la ferme
L'association AALVie (abattage des animaux sur le lieu de vie) a dévoilé son projet lors d'une conférence de presse le 7 juillet…
broutards charolais au pré
L'offre en broutards restera limitée dans les prochains mois

Au 1er juin 2020, on dénombrait 511 000 mâles de race allaitante âgés de 6 à 12 mois dans la BDNI : un effectif en recul de 3…

David Durand, éleveur au GAEC des Gariottes (à gauche) et Christophe Seringe, technicien d’élevage à la SCA Le pré vert (à droite), un tandem de choc pour développer le veau rosé bio. © E. Durand
Le veau rosé bio comme alternative au broutard
Le veau rosé bio s’est développé depuis une dizaine d’années dans le Sud-Ouest. Pour le Gaec des Gariottes en Corrèze, cette…
Un seul gros bovin est traité à la fois et le temps entre la saignée et l’éviscération ne doit pas dépasser une heure. © AALVIE
Un caisson mobile pour abattre les animaux à la ferme
Depuis trois ans, des éleveurs de Loire-Atlantique et de Vendée préparent la mise en place de caissons mobiles pour abattre les…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8,50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande