Aller au contenu principal

Une herse de pâture couplée à un semoir

À Saint-Aubin-les-Forges dans la Nièvre, Théo Mussier a installé un semoir pneumatique sur une herse étrille utilisée sur les pâtures de façon à pouvoir simultanément faire du semis direct.

 

1- Fils d’éleveur charolais, Théo Mussier donne de sérieux coups de main sur l’exploitation familiale. Du haut de ses 16 ans, il manipule régulièrement le fer à souder et aime la mécanique. Il a adapté un semoir pneumatique sur une herse étrille de façon à herser et simultanément « recharger » avec des semences fourragères des prairies abîmées par les sécheresses récurrentes. Cet outil pourrait également être utilisé pour du semis direct de couverts végétaux derrière une céréale fraîchement déchaumée.

2 La herse étrille est une Hatzenbichler repliable de 6 m de large (quatre sections de 1,5 m) jusque-là utilisée pour le seul hersage et ébousage. Le semoir est un microgranulateur Delimbe T15 de 120 litres muni d’une soufflerie entraînée par un petit moteur électrique de 12 volts. Il est mis en route depuis la cabine avec possibilité de varier le débit. Les éclateurs sont soudés sur une barre de façon à bien respecter l’écart de 75 cm entre chacun d’entre eux.

3 Le semoir a été positionné sur une plateforme métallique antidérapante soudée sur les montants de la herse. Elle fait office de passerelle de rechargement pour regarnir le semoir.

4 La descente des graines se fait par l’intermédiaire des huit tuyaux de distribution jusqu’aux éclateurs. Chacun répartit les graines sur 75 cm de large. L’outil est bien adapté pour les graminées ou le trèfle, mais obligerait à de fréquents rechargements avec des céréales.

La herse étrille est équipée d’un DPA afin de s’adapter à la vitesse de travail. La jante a été percée à deux endroits où ont été vissées deux tiges filetées qui passent devant le capteur. Ce dernier a été protégé d’éventuels corps étrangers rencontrés lors du travail.

6 Le prix de revient de l’ensemble est d’un peu plus de 6 000 euros, chiffre incluant évidemment la herse étrille et le semoir pneumatique.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

La nette érosion en cours et probablement à venir du cheptel allaitant va mathématiquement se traduire par une réduction des disponibilité en animaux maigres laquelle commence à sérieusement préoccuper les opérateurs de l'aval, qu'ils soient français, espagnols ou italiens.
Net recul de la production de viande bovine à échéance 2030
Entamée il y a six ans, l’érosion du cheptel bovin français commence à donner des sueurs froides aux intervenants de l’aval. Et…
A Lanaud, un taureau limousin adjugé à 17 200 euros
Les premières ventes aux enchères de la campagne 2022-2023 de la race limousine se sont déroulés les 16 et 17 novembre, dans le…
Les chiffres des premiers croisés Limousine x Angus de la ferme expérimentale de Thorigné
À la ferme expérimentale de Thorigné-d’Anjou, une expérimentation de longue durée analyse l’intérêt du croisement Angus sur des…
Jean-Pierre Boyer, négociant en bovins : "Un prix résulte d’une confrontation entre offre et demande"
Jean-Paul Boyer, négociant en bovins : "Un prix résulte d’une confrontation entre offre et demande"
La loi Egalim 2 et l’obligation de contractualisation ont pris du retard. Négociant dans l’Aveyron, Jean-Paul Boyer n’a jamais…
Quatre nouveaux taureaux limousins « qualités maternelles » chez Créalim
Pour cette campagne, Créalim entre au catalogue quatre taureaux labellisés « qualités maternelles » aux profils relativement…
Les derniers chiffres de la décapitalisation en élevage bovin

Entre décembre 2016 et décembre 2021, le troupeau allaitant français a perdu 330 000…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande