Aller au contenu principal

Race Limousine : des ventes "très satisfaisantes" à Lanaud

Des ventes jugées "très satisfaisantes" ont clos les 16 et 17 juin 2021 la campagne, à la Station Nationale d'Evaluation de Lanaud. Les acheteurs étrangers ont été particulièrement actifs. Les quatre séries de 2020-2021 auront été entièrement vendues en ligne.

Les 16 et 17 juin 2021, cent vingt veaux limousins étaient proposés à la vente (49 RJ, 66 Espoirs et 5 NQ) en ligne sur internet.
"Les équipes du Pôle de Lanaud espèrent pouvoir à nouveau recevoir les éleveurs dans les gradins pour la prochaine campagne, où idéalement vente physique et vente virtuelle seront associées afin de pouvoir répondre aussi bien aux attentes des éleveurs français qu’aux éleveurs étrangers.

En catégorie « Espoirs », le taux de vente est de 82% avec une moyenne d’enchères à 3 015 euros. Le record d’enchère va à Roitelet (Nestoriu RJ x Henriette TA PS), né au Gaec Lebourg (23) qui rejoindra en copropriété l’Earl Grandidier et le Gaec Harle (57) pour 5 500 €. "C’est un taureau volumineux, avec un dos tendu, large et épais, un bassin très ouvert et de bonnes qualités de race.
Raki, fils de Haled RRE VS sur Himalaya TA PS s'est aussi fait remarquer. Il est né au Gaec Thibaud (87) et est acheté 5 200€ par l’Elevage Minder (Suisse). "Ce taureau est de type mixte, très profond, avec une bonne longueur de corps et de bassin. Il a également une cuisse longue, large et descendue, ainsi qu’une très bonne finesse d’os."
La Suisse a été très active sur cette catégorie avec l’achat de pas de moins de 16 jeunes taureaux.

Lire aussi : Un "tour international Limousin" pour les visiteurs européens


En catégorie RJ, 96% des veaux ont été vendus à une moyenne de 5 060 €. "Le Top Price de la vente revient au Gaec Thibaud (87) avec Real, vendu pour une belle enchère de 14 600 € à l’Elevage Minder (Suisse). Fils de Eengy RRE VS (semences Interlim) sur Nana TA PS, REAL est un taureau de type mixte avec beaucoup d’harmonie et une bonne tenue de dos. Côté génomique, il présente d’excellentes prédictions en lait et en Facilités de Naissance (Label Vêlage +)."


Trois autres animaux passent la barre symbolique des 10 000 € :
- Radius, né au Gaec Ménard (44), vendu 10 900 € en copropriété à Jean-Martin Mairel et au Gaec de Hicourt (54).
- Ramos, né à l’Earl de la Borie (19) qui est acheté par Giovanni Leonessi (Italie) pour 10 500 €.
- Rubis, né chez Didier Blondy (87), est acheté 10 200€ par la Soc. Agr. Quinta do Bonflorido Lda (Portugal).

En catégorie « Génisses de Lanaud », les dix animaux ont été vendues à une moyenne de 3 900 €. Philippine, née dans l’élevage Rolland 22 a été vendue 4 900 € au Portugal à la Soc. Agr. Quinta do Bonflorido Lda. "Fille de Mastro MN Espoir, c'est une génisse volumineuse et puissante avec une rectitude parfaite, de la finesse d’os, de très bonnes qualités de race et un bassin très ouvert. Côté génomique, elle bénéficie du Label Vêlage + pour son « Aptitude au Vêlage »."
Deux autres génisses passent ou égalent la barre des 4 500 € : Pelote, née à l’Earl de Rieux Martin (16), vendue 4 800 €  et Pamela, née chez Régis Lequeux (36) vendue 4 500 €. 

Lire aussi : [Edito] Croire en l’allaitant


Quelques taureaux Espoirs restent en vente à des prix accessibles et tout éleveur intéressé peut contacter Interlim Génétique Service. 

Rendez-vous est donné pour la prochaine campagne mercredi 17 novembre pour les Espoirs et jeudi 18 novembre pour les RJ
 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

Matthieu Fages achète une moyenne d’un taureau salers par an dont certain en copropriété en accordant une importance particulière au caractère à l’image de Milan, 6 ans, (Fervent/Odon/Onyx) indexé à 115 en Isevr. Il est né au Gaec de la colline d’Urfé dans la Loire et acheté à la station de Saint Bonnet de Salers. © F. d'Alteroche
[De conseiller à éleveur ] « J’applique chez moi mes conseils pratiques »
Aux confins du Cantal et de l’Aveyron, Matthieu Fages a repris l’exploitation familiale en 2011 après avoir été salarié à Bovins…
De nouveaux index de synthèse plus lisibles arrivent pour le troupeau allaitant
REPRO, VELAGE, FORMAT,...en tout six index "techniques", chacun correspondant à un grand thème d’aptitudes, seront livrés fin…
Germain Fréville. « J’étais vraiment convaincu par les conseils que je donne. Je mets maintenant à l’épreuve ce que je préconise. J’essaie de faire des émules par l’exemple. » © S. Bourgeois
[De conseiller à éleveur] « J’avais en tête l’exploitation idéale et je l’ai trouvée »
Germain Fréville est double actif. Il travaille à mi-temps pour une association d’aide aux agriculteurs en difficulté et élève…
Ces bœufs âgés de 20 mois ont été hivernés en plein air avec une ration essentiellement pâturée et seront mis à l’engrais en cours d’été pour être abattus à partir de décembre.  © F. d'Alteroche
« L’herbe est pâturée le plus longtemps possible »
Avec 57 vêlages par an et la finition en bœufs de 30 mois de tous ses mâles, Jean-Pierre Bousseau mise d’abord sur le pâturage…
Le début 2021 laisse présager une embellie côté prix pour la viande bovine au second semestre. © C. Delisle
Filière viande bovine européenne : de meilleures perspectives pour fin 2021
Covid-19, Brexit, forte baisse du prix des JB et broutards… 2020 fut une année compliquée au sein du marché communautaire.…
jeunes bovins Charolais
Marché fluide pour les jeunes bovins
Sur le mois de juin 21, le rythme de prélèvement des mâles en ferme a été plus dynamique que celui des quatre années antérieures…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande