Aller au contenu principal
Font Size

Limousine Sia 2015 : Il n’y a pas eu d’Erreur à Paris

Le concours général agricole (Cga) de la race Limousine a eu lieu jeudi 25 février au Salon International de l’Agriculture 2015. Erreur et Disney se sont illustrés.

Christian Laloi, éleveur en Charente et juge unique du concours général agricole de la race Limousine a souhaité mettre en avant des animaux mixtes avec de bons bassins. Le prix de synthèse mâle a été décerné à Hirohito au Gaec Rousseau/EARL Dublanc/Gaec Champagnat (Haute-Vienne). « Ce taureau dispose d’un bassin remarquable. » Côté femelle, c’est Donna au Gaec Bourbouloux (Corrèze) qui a été récompensée, « une excellente productrice et reproductrice. »

Les prix de championnats ont été distribués à Erreur au Gaec Camus Père et Fils (Haute-Vienne) et à Disney au Gaec Pimpin Frères (Haute-Vienne). « Disney est un animal mixte, très complet, avec une rectitude parfaite. Erreur dispose d’un bon bassin. Elle a beaucoup de viande dans son dos, une démarche parfaite et est suitée d’un très bon veau », note Christian Laloi.

 

10e vente aux enchères limousine

 

La dixième vente aux enchères Limousine, à l’occasion du Salon de l’agriculture 2015, a été une réussite par la présence de nombreux points de vente et par la vente de tous les animaux (neuf), avec une moyenne qui s’est établie à 9 344 euros avec des prix allant de 6 600 à 11 800 euros.

Cette vente a réuni des animaux engagés dans les filières label rouge Blason Prestige et Qualité Limousine.

Flavie du Gaec Pimpin Frères (Haute-Vienne), avec ses 1 080 kilos a été achetée 11 800 € (le prix le plus haut) par le restaurant Hall West à Limoges (Haute-Vienne).

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

Les systèmes les plus rémunérateurs ont joué systématiquement sur une part suffisante de céréales autoconsommées (>50 % des concentrés consommés de l’atelier), sur une bonne gestion du poste mécanisation, une productivité des UGB correcte et une productivité de la main-d’œuvre satisfaisante. © C. Delisle
Systèmes d'élevage bovins viande, quelle rentabilité ?
Un traitement statistique des coûts de production, collectés sur trois ans dans les Pays de la Loire et en Deux-Sèvres, a permis…
jeunes bovins ration pommes de terre
Des pommes de terre à saisir pour nourrir le troupeau allaitant
Des disponibilités importantes de tubercules se présentent cette année pour l'alimentation animale. Daniel Platel de la chambre d…
Cinq alternatives à la paille pour la litière des bovins viande
Les disponibilités en paille s'annoncent moins importantes et plus précoces pour la campagne 2020. Différentes possibilités…
Vignette
Un bâtiment d’engraissement « caniculo-compatible »
Pour conforter une installation, le Gaec Civade dans le Cher a investi dans un bâtiment d’engraissement. Entièrement réalisé en…
rayon viande bovine bio grande distribution Leclerc
La viande bovine bio ignore la crise
L’agriculture biologique continue d’avoir le vent en poupe. Elle semble même surfer sur la vague à la faveur des critiques sur…
Le concours national Charolais adultes reporté, le concours des veaux aménagé
Le conseil d’administration du Herd Book Charolais réuni le 25 juin a décidé de reporter le concours national des adultes à une…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8,50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande