Aller au contenu principal

Bovins Viande : Actualité agricole et agroalimentaire de la filière viande bovine dédiée aux agriculteurs, éleveurs de vaches al

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Les exportations espagnoles de vif doublées en 2012

L’Espagne a doublé ses exportations de bovins vivants en 2012 avec les pays tiers comme principale destination.

Avec un poids et un prix plus en adéquation avec la demande de certains pays, les animaux espagnols bénéficient de l’atout proximité pour exporter sur pays tiers.
Avec un poids et un prix plus en adéquation avec la demande de certains pays, les animaux espagnols bénéficient de l’atout proximité pour exporter sur pays tiers.
© DR

Moins de 60 000 têtes en 2011, près de 110 000 en 2012 ! L’an dernier, les exportations espagnoles de bovins vivants de plus de 300 kilos ont tout bonnement doublé. Ces chiffres concernent le cumul entre les animaux finis et semi-finis. Cette évolution est liée à l’explosion de l’activité sur différents pays tiers du pourtour méditerranéen. « En 2012, les envois hors Union européenne ont atteint plus de 58 000 têtes vers le Liban, 16 000 têtes vers la Libye et 5 000 têtes vers l’Algérie », explique l’Institut de l’élevage dans une récente étude sur les filières des ruminants en Espagne.
Ces nouvelles parts de marché ont permis d’apporter un peu d’air à la filière bovine espagnole confrontée à une lente érosion de la consommation intérieure de viande.
« L’Espagne bénéficie d’une position géographique idéale pour fournir ces marchés méditerranéens au départ de quatre ports : Carthagène, dans la région de Murcie, qui est de loin le plus actif, Tarragone près de Barcelone, habilité à exporter des animaux vivants depuis avril 2012, Alicante et Valence qui a obtenu l’habilitation début 2013. »
Les animaux concernés par ces débouchés sont globalement des animaux moins lourds mais également un peu moins chers que le bétail français. « Ce sont surtout des JB frisons de 10 à 12 mois pesant entre 350 et 420 kilos et des croisés de 12 à 14 mois pesant entre 550 et 600 kilos. »

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

Vignette
Castrer les vaches pour les engraisser
En supprimant les chaleurs, et avec elles l’agitation, les chevauchements et les risques de chute inhérents, la castration ne…
Vignette
Peut-on réduire le stress du sevrage ?
Le sevrage est une étape banale de l’élevage, mais il provoque toujours un stress très important pour le veau. Il est intéressant…
Vignette
Du maïs épi dans les rations pour gagner du temps
Coût de mécanisation réduit pour la distribution, concentration des rations en énergie, gain de temps : l’ensilage de maïs épi…
Vignette
Le seuil de viabilité démographique du loup est atteint
L’ONCFS (Office national de la chasse et de la faune sauvage) a publié début…
Vignette
Déléguer la surveillance des chaleurs au monitoring
Au Gaec Billaud, dans la Creuse une partie des vaches et génisses sont surveillées nuit et jour par monitoring de façon à mieux…
Vignette
Adapter ses fourragères au changement climatique
L’impact des aléas climatiques est au cœur des préoccupations du monde de l’élevage. Lors du dernier salon de l’herbe cette…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande