Aller au contenu principal

Le fumier stocké au champ ne présente pas de risque de pollution nitrique

D'après un essai à la ferme expérimentale de Derval, le stockage du fumier compact ou très compact en andain au champ, après deux mois de maturation en bâtiment ou sur un ouvrage de stockage, ne présente pas de risque de pollution ponctuelle nitrique.

tas de fumier compact maturé stocké au champ
© Institut de l'Elevage

Sylvain Foray de l’Institut de l’Elevage a présenté lors des journées 3 R une expérimentation menée à la ferme expérimentale de Derval (Loire atlantique) sur les risques de lixiviation de l’azote dans le dépôt au champ de fumiers compacts.

L’expérimentation a montré que le stockage du fumier compact ou très compact en andain au champ, après deux mois de maturation en bâtiment ou sur un ouvrage de stockage, ne présente pas de risque de pollution ponctuelle nitrique.

Moins de 2 % de l’azote contenu dans un fumier compact ou très compact maturé deux mois dans des installations dédiées est susceptible d’être transféré dans les horizons agronomiques du sol.

Cette expérimentation a aussi montré que la couverture végétalisée du sol réduit la percolation sous le tas : la quantité d’azote transférée dans le sol pendant la période de stockage représente moins de 1 % de l’azote contenu dans les fumiers à la mise en tas quand il est confectionné sur une prairie notamment (ou un CIPAN).

Cette pratique de stockage en bout de champ avait été remise en cause il y a quelques années par la Commission européenne. « On ne disposait pas de référence sur ce sujet, et on espère que cette expérimentation pourra être utile si négociations il y a sur ce sujet un jour. C'est d'ailleurs pour cette raison que nous l'avons fait" explique Sylvain Forey.

Dans la pratique, un tas de fumier de 60 tonnes installé sur une parcelle de deux hectares, pour épandre à la dose de 30 unités par hectare, représente d'après ces résultats au maximum 9 kilos d'azote transférées au compartiment sol (et non perdues), voir moins de 3 kilos d'azote seulement si le tas est installé sur de l'herbe. Rappelons que le stockage est réalisé sur la parcelle où le fumier sera épandu, et donc change d'endroit d'une année à l'autre. Le risque est donc très limité.

Lire aussi :

Effluents : Quelle est la part d’azote rapidement disponible ?

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

Les vaches ont très vite adopté les logettes et les cornadis suédois leur ont permis de sauver leurs cornes, sans dommages jusqu’à présent. © F. d'Alteroche
Des caillebotis pour les vaches, pour ne pas remettre en cause l’autonomie
Le Gaec d’Éole utilise à peine 12 tonnes de paille-hiver pour les seules cases à veaux et cases de vêlage d’une stabulation « …
 © Agricentre
Le teff grass, une nouvelle fourragère estivale
Eragrostis tef ou teff grass, graminée cultivée comme céréale secondaire en Afrique, arrive en France comme fourragère. Sa…
Les atouts du caillebotis pour les vaches allaitantes
Les stabulations intégrant au moins une partie de caillebotis sur fosse sont courantes en élevage laitier, plus rares en système…
Les ateliers d'engraissement de jeunes bovins italiens poursuivent leur restructuration et ont un faible pour les génisses
Souvent de grande dimension, les ateliers d’engraissement italien poursuivent leur restructuration. L’autre évolution majeure de…
De la Stabiliser à la Redyblack, vers une nouvelle race bovins viande en France
Portée par l’association Bovinext, la RedyBlack est la première race bovine depuis des décennies à obtenir son agrément OS en…
Les poteaux métalliques ont permis de limiter l’emprise au sol et la charpente et les parois en bois contribuent à une bonne ambiance avec des devis comparatifs métal/bois qui étaient similaires. © F. d'Alteroche
Bâtiment sur caillebotis : associer l’économie en paille à son confort
Construite sur les pentes du Massif du Sancy, la stabulation du Gaec de Surain associe litière paillée et fosse sous caillebotis…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande