Aller au contenu principal

« GB : plus de 20 % de la viande testée présente des traces d’autres viandes »

Lefigaro.fr du 5 septembre

« Plus d’un cinquième des tests menés en 2017 par l’Agence des normes alimentaires (FSA) sur des échantillons de viande vendue au Royaume-Uni ont révélé de l’ADN d’un animal qui ne figurait pas sur l’étiquette, selon la BBC mercredi.
Les échantillons viciés ont été prélevés dans 73 magasins, 50 restaurants et 22 usines de fabrication ou de transformation d’aliments. Certains ne contenaient aucune trace de la viande annoncée sur l’étiquette, quand d’autres pouvaient contenir quatre sortes de viande différentes. »

Ladepeche.fr du 13 septembre

« Les attaques des vautours sur des animaux encore vivants se sont succédé début septembre dans l’Est du département.

Trois fois en une semaine. À la frontière du Tarn et de l’Aveyron, les vautours ont sévi par dizaines et à trois reprises parmi des troupeaux de bovins, à la grande stupéfaction de leurs propriétaires.

Ils ont commencé par s’en prendre à un veau tout juste né. « En une heure, ils étaient une vingtaine autour de ma bête. Quelques instants après, ils étaient repartis. Du veau, il ne restait plus que les os et la peau. »

Atlantico.fr du 15 septembre

« 'Bouchers = meurtriers' peut-on lire sur les sites des antispécistes. Les antispécistes, armés de leur bonne conscience, n’hésitent pas à caillasser les boucheries. Mais pas toutes les boucheries. Jamais des militantes et militants antispécistes n’iront caillasser une boucherie halal. Ils auraient trop peur de passer pour islamophobes. Sur un site antispéciste helvétique, on a pu lire une déclaration éclairante d’une militante de la cause animale. 'Nous excluons l’abattage halal de notre champ de protestation car nous ne voulons pas stigmatiser une population déjà souffrante' ! »

Les plus lus

Pour toucher le bonus haies, il faut faire certifier la gestion durable des haies.
PAC 2023 : un bonus haies de 7 euros l’hectare
Le bonus haies et le nouveau barème pour les infrastructures agroécologiques sont les deux nouveautés de la PAC 2023-2027…
Bovins viande : un revenu 2022 bas, sauf pour les systèmes avec cultures
L'Institut de l'Elevage a simulé sur cas-types le revenu 2022 des élevages bovins viande. Hausse des prix des bovins et hausse…
taureau race limousine
A Lanaud, quatre taureaux limousins vendus aux enchères plus de 15 000 euros
100 % des veaux ont été vendus lors des enchères pour la deuxième série de taureaux limousins issus de la station nationale de…
Pour l’engraissement de jeunes bovins ou de femelles, les repères sont bousculés entre de nouveaux niveaux de charges alimentaires, et des cotations des animaux qui évoluent constamment et rapidement.
Une conjoncture déstabilisante pour l’engraissement
Entre volatilité des cours des matières premières pour l’engraissement des bovins viande et cotations inédites des animaux, les…
Stéphanie Mocques-Goure donne la priorité aux résultats économiques. Sur son exploitation, tout est géré au mieux pour limiter les charges et pouvoir se dégager un revenu.
Bovins viande : « Je veux vivre de mon métier »
À Beaufort-en-Anjou dans le Maine-et-Loire, Stéphanie Mocques-Goure a transformé en profondeur son système pour réussir à se…
Le point le plus important concernant les producteurs bio dans la nouvelle PAC est la conditionnalité des aides et les BCAE renforcées.
La PAC 2023 favorise-t-elle la viande bovine bio ?
Pour certains éleveurs bio, la nouvelle PAC sera peut-être synonyme de perte d’aides. Malgré tout, la dernière version du…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande