Aller au contenu principal

Deux nouveaux taureaux limousins labellisés "qualités maternelles"

France Limousin Testage présente plusieurs profils complémentaires qui complètent la gamme des taureaux d'insémination testés sur les qualités maternelles. Gènes Diffusion élargit son offre avec quatre jeunes taureaux et KBS Genetic met en avant trois traureaux.

Day
Day
© France Limousin Testage

Deux nouveaux taureaux labellisés « qualités maternelles » sont proposés par France Limousin Testage.

Day présente le potentiel de devenir un « classique » de la race limousine. C'est un taureau à la morphologie traditionnelle, de profil mixte viande, avec des masses musculaires plutôt concentrées dans le dos et la partie arrière. Il transmets un joli bassin, une bonne ouverture pelvienne et de la finesse d'os. Ses filles ne sont pas foncièrement très précoces, mais elles sont adaptées à un premier vêlage à l'âge de 26 mois et elles remplissent extrêmement bien. Le vêlage se prépare bien, et elles ont beaucoup de lait. Ceci se traduit par des veaux qui poussent bien.

Day est un taureau à vaches à utiliser sur des animaux plutôt grandissants. Il ne dispose pas encore d'indexation Iboval. Sa structure généalogique le rend très largement utilisable car il ne recoupe aucune des lignées habituelles du catalogue sur cinq générations.

Dahair, un fils de Safara sur Ideal, a des origines déjà brassées. Lourdes et typées « développement squelettique », les filles de Dahair ont montré une remarquable production laitière, qui leur a permis de sevrer des veaux à la fois lourds et conformés. Leur docilité est un atout supplémentaire non négligeable. Dahair est utilisable sur vaches et sur génisses.


Damona
complète la gamme. C'est un taureau à génisses (112 en facilité de naissance) qui donne de très bonnes mères. Ses filles sont fertiles, vêlent extrêmement bien et sont plutôt laitières. Damona est à utiliser sur des souches avec de la puissance. Il ne décroche pas le label « qualités maternelles » car il sort à un niveau insuffisant en morphologie, mais il est diffusé dans toutes les coopératives.

Cette série de taureaux est la première à sortir depuis l'arrêt du contrôle en station des aptitudes bouchères en race limousine. Dans environ trois ans, on disposera pour ces critères d'une indexation à partir des résultats en ferme de leurs fils.

Gènes Diffusion pour sa part réalise régulièrement des achats de taureaux limousins. La campagne 2014/2015 est marquée par le lancement officiel d'Exocet Pp, Gauloi EBA, Gentil EBA et Super Bo.

Exocet Pp, né au Gaec des Myosotis dans le Cantal, est un taureau dont la descendance sera à 50 % sans cornes, indexé à 110 en IFNAIS et avec un ISEVR de 119. Il est aussi disponible en semences sexées mâle et femelle. Les autres taureaux ne diposent pas encore d'indexation Iboval. Gauloi EBA et Gentil EBA sont nés au Gaec Brilland (Sarthe). Le premier est issu de la lignée Urville x Otan x Eleazar x Genial x Dauphin. Le second est un fils de Vetiver MN et de EBA Etape. Enfin Super Bo est un taureau hétérozygote sans cornes de type viande, fils du taureau Tigris né en Allemagne et d'une vache tchèque Marika.

KBS Genetic met en avant Frisson, Hinz et Gamin.

Frisson est un taureau de type mixte-elevage fils de Tigris. "Il a le caractère très calme de Tigris, son potentiel de croissance et ses largeurs, mais en plus, il a les longueurs et la taille de Colombe sa mère. Sa production est très homogène, que ce soit les mâles ou les femelles."

Hinz est homozygote sans cornes. Il est indexé à 103 en FN, 93 en CRsev, 105 en DM sev , 93 DSsev et 99 en ISEVR. "Hinz a été utilisé sur un grand nombre de  différentes lignées, chaque fois il marque sa descendance sur la docilité, les caractères de race, la qualité des bassins, les aplombs et la ligne de dos."

Enfin Gamin est un fils d'Edelweiss (Isevr 145) et Belette. "Gamin apporte du muscle et de l’épaisseur, de la longueur, de la croissance. Ses produits sont élégants, calmes et avec de bons aplombs."

 



Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

Profiter d’une conjoncture plus favorable à la viande bovine pour bâtir un vrai projet de filière
Face à des volumes de production qui s’étiolent et à une pyramide des âges des éleveurs devenue préoccupante, les participants au…
Plusieurs paramètres entrent en jeu pour analyser la différence de rentabilité des systèmes, à commencer par le coût de production.
Les systèmes d’avenir existent déjà en élevages bovins viande !
Après avoir mis en avant les facteurs de variabilité de la rentabilité des exploitations bovins viande des Pays de la Loire et…
David Lachassagne a apprécié la rusticité et le rendement en grain et paille de l'orge hybride.
« J’ai choisi de ne récolter l’orge hybride qu’en grain et paille »
David Lachassagne, éleveur de charolais à Givarlais dans l’Allier, a testé cette année l’orge hybride sur trois hectares. Vu son…
Génisses ayant vêlées à deux ans - archives. La stratégie « vêlages à deux ans » stricte ne concerne que 1,3 % des troupeaux allaitants.
Vêlage à deux ans : une piste d’intérêt en bovins viande
En France, le vêlage à deux ans est très peu pratiqué en élevage allaitant. Pourtant, il permet d’améliorer l’efficience des…
Une enchère record à 15 400 € pour un futur reproducteur Charolais prometteur
Une vente aux enchères conjointement organisée par Charolais Expansion et le herd book charolais à l’occasion du dernier concours…
Maïs « coupe haute » : un fourrage plus concentré à bien rationner
Alors que les ensilages de maïs sont prometteurs cette année, Arvalis fait le point sur la technique de récolte de l'ensilage de…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande