Aller au contenu principal

Blanc Bleu : Manhattan est meilleur animal du concours

Appartenant à Cyrille Guitet (Maine-et-Loire), Manhattan, suitée de son veau Orly, a gagné. Elle est championne jeune et meilleur animal du concours. C'est une bête de classe. Elle présente des aplombs impeccables, une musculature très bien dessinée avec une excellente attache de queue. C'est une fille d'Attribut et Ibiza âgée de quatre ans.

La championne adulte appartient à Sylvain Cauchy (Nord). Lilou est bien complète et s'est distinguée par sa longueur et sa richesse dans le dos et l'avant.

Jalouse, appartenant au Gaec du Bourg (Côtes d'Armor) a obtenu un premier prix de section pour sa finesse et ses aplombs, sa très belle attache de queue. "Elle est fort fine de cuir et bien ronde de partout" ont commenté les juges.

Une génisse de 19 mois du Gaec du Moulin Rouge, fille de Gromit, a remporté la section des plus jeunes. "Elle se tient parfaitement bien, et allie épaisseur des muscles et finesse."

Les juges François Guillaume et Etienne Baudoin ont d'ailleurs eu fort à faire pour départager les seize animaux de très bon niveau, présentés par quinze éleveurs différents. Cette année, deux sections de vaches étaient présentées suitées de leurs veaux.

Le président de l’OS Blanc Bleu, Sébastien Désert, a présenté le label rouge Belle Bleue. "La viande de Blanc Bleu répond parfaitement à la demande d'aujourd'hui. Les morceaux nobles représentent près de 70 % de la carcasse. La viande blanc bleu contient moins de cholestérol que celle de poulet, et elle est particulièrement riche en vitamines B3 et B12".


 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

Maïs « coupe haute » : un fourrage plus concentré à bien rationner
Alors que les ensilages de maïs sont prometteurs cette année, Arvalis fait le point sur la technique de récolte de l'ensilage de…
Bruno Dufayet, président de la Fédération Nationale Bovine
Bruno Dufayet, Fédération nationale bovine : « Des signaux de marché au vert, les prix doivent sortir du rouge »
A quelques jours du Sommet de l’Elevage, le président de la Fédération nationale bovine estime que toutes les planètes sont…
Profiter d’une conjoncture plus favorable à la viande bovine pour bâtir un vrai projet de filière
Face à des volumes de production qui s’étiolent et à une pyramide des âges des éleveurs devenue préoccupante, les participants au…
Plusieurs paramètres entrent en jeu pour analyser la différence de rentabilité des systèmes, à commencer par le coût de production.
Les systèmes d’avenir existent déjà en élevages bovins viande !
Après avoir mis en avant les facteurs de variabilité de la rentabilité des exploitations bovins viande des Pays de la Loire et…
Génisses ayant vêlées à deux ans - archives. La stratégie « vêlages à deux ans » stricte ne concerne que 1,3 % des troupeaux allaitants.
Vêlage à deux ans : une piste d’intérêt en bovins viande
En France, le vêlage à deux ans est très peu pratiqué en élevage allaitant. Pourtant, il permet d’améliorer l’efficience des…
David Lachassagne a apprécié la rusticité et le rendement en grain et paille de l'orge hybride.
« J’ai choisi de ne récolter l’orge hybride qu’en grain et paille »
David Lachassagne, éleveur de charolais à Givarlais dans l’Allier, a testé cette année l’orge hybride sur trois hectares. Vu son…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande