Aller au contenu principal

Blanc Bleu : Manhattan est meilleur animal du concours

Appartenant à Cyrille Guitet (Maine-et-Loire), Manhattan, suitée de son veau Orly, a gagné. Elle est championne jeune et meilleur animal du concours. C'est une bête de classe. Elle présente des aplombs impeccables, une musculature très bien dessinée avec une excellente attache de queue. C'est une fille d'Attribut et Ibiza âgée de quatre ans.

La championne adulte appartient à Sylvain Cauchy (Nord). Lilou est bien complète et s'est distinguée par sa longueur et sa richesse dans le dos et l'avant.

Jalouse, appartenant au Gaec du Bourg (Côtes d'Armor) a obtenu un premier prix de section pour sa finesse et ses aplombs, sa très belle attache de queue. "Elle est fort fine de cuir et bien ronde de partout" ont commenté les juges.

Une génisse de 19 mois du Gaec du Moulin Rouge, fille de Gromit, a remporté la section des plus jeunes. "Elle se tient parfaitement bien, et allie épaisseur des muscles et finesse."

Les juges François Guillaume et Etienne Baudoin ont d'ailleurs eu fort à faire pour départager les seize animaux de très bon niveau, présentés par quinze éleveurs différents. Cette année, deux sections de vaches étaient présentées suitées de leurs veaux.

Le président de l’OS Blanc Bleu, Sébastien Désert, a présenté le label rouge Belle Bleue. "La viande de Blanc Bleu répond parfaitement à la demande d'aujourd'hui. Les morceaux nobles représentent près de 70 % de la carcasse. La viande blanc bleu contient moins de cholestérol que celle de poulet, et elle est particulièrement riche en vitamines B3 et B12".


 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

Face à l’évolution des prix des broutards « incompréhensible et inacceptable », les Eleveurs du grand Massif Central appellent à la rétention de ces animaux en ferme.
Les éleveurs bovins du Grand Massif Central sont appelés à retenir au maximum les broutards en ferme
Les prix des broutards ne cessent de baisser depuis plusieurs semaines, aussi les Eleveurs de races à viande du grand Massif…
Paul et son oncle Philippe Couvé. « On privilégie les animaux de race Charolaise car on trouve toujours acquéreur. » © C. Delisle
Une conduite simple mais efficace des jeunes bovins
À la SCEA Couvé et fils, dans l’Orne, le bien-être animal a été privilégié, sans compromis pour autant sur les performances des…
« Nous voulons être encore là demain »
Delphine Freyssinier est en Gaec avec son père Christian à Trizac dans le Cantal. Leur exploitation est forcément très orientée…
Le lecteur de glycémie donne directement les résultats dans la pâture.  © B. Gavage
La conséquence d’un déficit énergétique en fin de gestation
Cette vache âgée a perdu beaucoup d’état en fin de gestation. Elle souffre d’une pathologie classique en élevage ovin mais moins…
Quentin Gougeon, éleveur à Vaiges en Mayenne (à droite). « Depuis mon installation, je travaille au maintien du bocage pour abriter les bovins et les céréales conduites en agriculture biologique. On valorise une partie de notre production de bois par le biais de la SCIC Mayenne bois énergie. » « La structure se charge d’organiser la commercialisation d’un bois durable et équitable », ajoute Olivier Lepage, chargé de développement à la SCIC. © C. Delisle
Chez Quentin et Dominique Gougeon, les haies sont un patrimoine à valoriser
Sur l’exploitation de Quentin et Dominique Gougeon à Vaiges en Mayenne, les haies sont conduites comme une culture à part entière…
Hugues Pichard, nouveau Président de Races de France
Le Président de l’Organisme de Sélection Charolais France est depuis le premier octobre le nouveau Président de Races de France,…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande