Aller au contenu principal

Vœux du ministre de l’Agriculture : la Maison de la Bio dénonce l’absence de la bio dans son discours

La Maison de la bio dénonce l’absence de référence à l’agriculture biologique dans les vœux du ministre de l’Agriculture adressés au monde agricole pour 2023. Alors qu’elle estime que la bio peut répondre aux défis cités par le ministre : la transition écologique et la souveraineté alimentaire.

L’équipe de la Maison de la Bio en conférence de presse à Paris le 18 octobre : « Nous réunissons les entreprises pour une bio exigeante et ouverte. » De gauche à droite : Romain Ruth (Cosmébio), administrateur ; Pierrick De Ronne (Natexbio), président de la Maison de la Bio ; Philippe Laratte (Synadiet), vice-président ; Didier Perréol (Synabio), vice-président ; Allons Zeitoun (Synadis Bio), administrateur ; Mathieu Lancry (Forébio), trésorier. Non présente sur la photo : Lucie Tamet, déléguée générale de la Maison de la Bio.
© Julia Commandeur - FLD

« La bio enterrée au nom de la souveraineté alimentaire ? les deux sont parfaitement complémentaires ! » lance la Maison de la bio dans un communiqué de presse. L’organisation rassemblant les acteurs de l’agriculture biologique dénonce l’absence de référence à l’agriculture biologique dans le discours de vœux du ministre de l’Agriculture, Marc Fesneau, adressé au monde agricole le 16 janvier.

La Maison de la bio considère, pourtant, que l’agriculture biologique est la seule à pouvoir répondre aux deux enjeux de demain cités par le ministre, à savoir la transition écologique et la souveraineté alimentaire. Elle rappelle que selon les scénarios de Solagro « une agriculture biologique à 50% pourrait nourrir 72 millions de Français en 2050 sans augmenter la quantité de terres arables tout en divisant par trois les pesticides et par deux les émissions de gaz à effet de serre, la consommation d’énergie et la consommation d’eau en été ».

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bio.

Les plus lus

logos du label HVE
La filière bio veut faire condamner le label HVE
Un collectif comprenant la Fnab et Synabio saisit le Conseil d’Etat pour faire reconnaître le label HVE comme une tromperie du…
L'Occitanie met 12 M€ pour prolonger l’aide au maintien en bio
 L'Occitanie, meilleure région agricole bio d'Europe, va prolonger d’un an l’aide au maintien en agriculture biologique avec une…
rayon bio supermarché
L'Eco-score jugé « trompeur » par la fédération européenne de l’agriculture bio
 Estimant que l’usage du terme Eco-score sur les produits alimentaires est un affichage environnemental de nature « trompeuse »,…
Vœux du ministre de l’Agriculture : la Maison de la Bio dénonce l’absence de la bio dans son discours
La Maison de la bio dénonce l’absence de référence à l’agriculture biologique dans les vœux du ministre de l’Agriculture adressés…
Pomme de terre : Douar Den se donne les moyens pour se développer
Fruits et Légumes
La société coopérative bretonne vient d’augmenter son capital social afin de pérenniser son activité dans un période troublée…
« La terre se meurt parce qu’elle n’absorbe plus l’eau » : la dégradation des sols filmée dans les Hauts-de-France
Portail Reussir
« Paysans du ciel à la terre avec les agriculteurs de Hauts-de-France » est un film d'Hervé Payen et Agathe Vannieu réalisé entre…
Publicité