Aller au contenu principal

Les filières bio lancent une campagne de pub à un million d’euros

L’Agence Bio, neuf interprofessions et la Maison de la Bio viennent de lancer une campagne de promotion d’envergure nationale des produits issus de l'agriculture biologique destinée au grand public. Une première en France.

« Pour nous et pour la planète, #BioRéflexe ». Avec ce slogan, l’Agence Bio, les interprofessions (Cniel, CNIPT, CNPO, Inter Api, Interbev, Intercéréales, Interfel, Synalaf et Terre Univia) et La Maison de la Bio ont lancé le 30 mai la première campagne d’envergure nationale destiné à promouvoir le bio au grand public. Cette campagne qui se déploiera jusqu’à l’automne 2022 est dotée d’un budget d’un million d’euros. « Une première dans l’histoire du bio en France » selon l’équipe de France du bio, lancée le 3 mars dernier au salon de l’agriculture et constituée des initiateurs de la campagne. Pour l’occasion le ministère de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire a alloué à l’Agence Bio une dotation exceptionnelle à laquelle s’ajoutent les budgets exceptionnels du Cniel (interprofession du lait), d'Interfel (interprofessions des fruits et légumes) et de La Maison de la Bio.

« Bien que partenaires du projet, les autres interprofessions n’ont pas participé à son financement en utilisant leurs CVO, comme le demandait la fédération nationale des producteurs de l’agriculture biologique », soulignent nos confrères d’Agrafil.

L’objectif de cette campagne : rappeler au consommateur que la consommation de produits issus de l’agriculture biologique « est une contribution à la préservation de l’environnement et de la biodiversité », explique un communiqué de l’équipe de France du bio.

Réalisée par l’agence Mediapilote avec l’aide de la photographe culinaire Emilie Laraison, cette campagne sera déployée sur l’ensemble du territoire national et se déclinera en affichage bannière, en affichage digital out-of-home, en radio et en promotion sur le lieu de vente.

Avec cette campagne, les filières bio souhaitent aussi montrer que les produits bios sont « sources de plaisir, de partage et de convivialité ». Pour ce faire, elles mettent en avant 7 recettes faciles à cuisiner (houmous à la betterave, salade sucré-salé, abricots au miel…) et ont fait appel à Thibaut Spiwack, chef remarqué lors de la treizième édition de Top chef sur M6, pour qu’il partage ses conseils.

Lire notre dossier : Le bio victime de la conjoncture
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bio.

Les plus lus

Les quatre scénarios pour le bio en 2027
L’étude prospective réalisée par l’institut Credoc et AND International a permis d’identifier 4 trajectoires possibles pour le…
L'Appel de Bordeaux pour un nouveau plan bio
Alors que le plan Ambition bio s'achève en 2022, les principales organisations organisations biologiques françaises lancent un…
Ukraine : Quelle situation pour les agriculteurs biologiques ?
Quelle est la situation de l'agriculture biologique en Ukraine depuis le 24 février 2022 ? L'Organic Initiative fait le point sur…
[VIDEO] Réduire les concentrés avec des foins de qualité
Portail Reussir
Les techniques de fenaison ont une forte influence sur la préservation de l'intégrité du fourrage et donc sur la préservation de…
En bio, la conjoncture actuelle vous incite-t-elle à revoir votre stratégie ?
Lait
Le prix du lait bio rejoint celui du conventionnel. Vous êtes en bio depuis peu ou vous avez un projet de conversion, ce contexte…
Prix alimentaires mondiaux : ce qui monte, ce qui baisse selon la FAO
Les Marches
L’indice des prix alimentaires mondiaux de la FAO a de nouveau baissé en mai, sous l’effet du tassement des huiles et du lait. Il…
Publicité