Aller au contenu principal

Réussir Bio : le média des professionnels du bio

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Extension en vue pour le logo CAB

Lancé en 2018 par Sudvinbio pour soutenir les vins d’Occitanie en conversion à l’agriculture biologique, le logo CAB s’étend cette année aux vignobles du sud-est. D’autres régions viticoles pourraient suivre en fonction des résultats.

Pour le millésime 2019, le logo CAB ne sera plus exclusif aux vins en conversion bio d'Occitanie mais s'ouvrira aussi à ceux des vignobles de PACA et Vallée du Rhône.
© C.Gerbod

Le logo CAB  a fait ses débuts cette année dans les rayons avec le millésime 2018. Il est exclusif aux vins issus de vignes en conversion bio d’Occitanie et aux adhérents de Sudvinbio. Il a été attribué pour 60 000 hectolitres et 28 producteurs ou négociants. Son but est de répondre au manque de volume de vins certifiés bio et de soutenir financièrement la conversion en valorisant davantage les vins qui ne peuvent encore bénéficier de la valorisation liée au label bio.

Une marque privée mais en lien avec la législation européenne

Les utilisateurs du logo s’engagent à valoriser les produits à un prix « sensiblement similaire à celui de l’achat de produits biologiques de même type », précise la présentation de la licence. Le contrôle de la conformité des opérateurs demandant le logo est réalisé par l’organisme certificateur lors de l’audit annuel. Une analyse des résidus de pesticides est obligatoire pour chaque lot mis en marché sous le logo CAB.

Si ce logo est privé, il s’appuie sur la réglementation européenne qui prévoit la possibilité de mettre en avant la démarche de conversion dès la deuxième année avec la formule « produit en conversion vers l’agriculture biologique »

De l’Occitanie aux vignobles de PACA et Vallée du Rhône

Il est encore trop tôt pour faire un bilan de la première année mais « ça va aider à décongestionner le marché », estime Thierry Julien, le président de France Vin Bio. Pour le millésime 2019, le logo va également être accessible aux vins bio produits en région PACA et dans la Vallée du Rhône. Une extension rendue possible par la naissance en février 2019 de Sud Est Vin Bio, l’association interprofessionnelle de la filière des vins bio de Provence et Vallée du Rhône. Le futur tarif de la licence CAB pour ces nouveaux acteurs est en cours de négociation.

« On va voir la réponse du marché », annonce Thierry Julien de France Vin Bio. Selon la réactivité, le logo pourrait être ouvert à d’autres bassins viticoles.

En attendant, c’est un logo de plus à expliquer aux consommateurs.

Les plus lus

Horsch - Les couverts végétaux détruits avec le Cultro TC
Machinisme
Le Cultro TC, le rouleau Faca de Horsch, est disponible en 3 et 12 mètres d’envergure.
Carré – Une houe rotative à réglage hydraulique de la pression au sol
Machinisme
La houe rotative Rotanet Control de Carré bénéficie d’un montage des roues par éléments équipées de vérins hydrauliques pour…
Les vins nature bousculent les codes de la communication
Vigne
Les vins nature construisent peu à peu leur notoriété, et s’appuient pour cela sur des stratégies de communication fortement…
À la recherche du lait bio
La chèvre
Le nombre d’éleveurs biologiques ne cesse de croître et, aujourd’hui, 9 % des chèvres sont bio. Une centaine de livreurs…
Moins de lait chez les éleveurs caprins bio mais une génétique similaire
La chèvre
La productivité par animal dans les élevages bio est en moyenne moins élevée qu’en conventionnel. C’est surtout lié à la conduite…
Les principaux points du cahier des charges bio pour l’élevage caprin
La chèvre
Général Les conditions de logements sont de 1,5 m² minimum par tête et une aire d’exercice de 2,5 m² par tête. L’élevage hors…
Publicité