Aller au contenu principal
Font Size

Étienne Gangneron, en quête de cohérence sociale et économique

Étienne Gangneron, vice-président de la FNSEA, n'oppose pas l'agriculture biologique aux autres formes de production.
© Agence Bio

Vice-président de la FNSEA et éleveur de bovins charolais, Étienne Gangneron fait remonter son engagement dans l’agriculture biologique aux années de la vache folle. « J’ai toujours été en lien avec les attentes sociétales et j’ai senti à ce moment-là une forte attente de réassurance », explique cet éleveur du Cher, département dont il préside la chambre d’agriculture. À la FNSEA, il accompagne le dossier de l’agriculture biologique en demeurant respectueux des autres systèmes de production. « Personne ne détient la vérité absolue mais je suis convaincu de l’existence de passerelles entre les différents systèmes », affirme-t-il. Lui qui assume son choix au quotidien n’en comprend que mieux les difficultés d’être agriculteur. Il recherche la cohérence sociale et économique de l’agriculture biologique. Depuis trois ans, il s’efforce « d’aller jusqu’au bout de la démarche », dit-il, en allant vers la vente directe. Avouant être mal à l’aise dans les circuits longs, il met son énergie dans le développement de magasins de producteurs. Sa compagne, infirmière, en Gaec avec lui depuis cette année, a décidé de participer à l’entreprise commerciale en préparant des produits. Étienne Gangneron est encore engagé financièrement pour une dizaine d’années.

Les plus lus

Agriculture biologique : les céréales bio face au défi de la massification
Grandes Cultures
La dynamique de croissance forte et régulière enclenchée depuis trois ans pour les céréales bio confronte la filière à de…
Les graines d’adventices réduites en farine
Machinisme
Plutôt que récupérer la menue paille, certains équipementiers la détruisent directement au champ.
Fertilité des sols : le phosphore, un défi pour la conversion à grande échelle en bio
Grandes Cultures
Plus que l’azote, le phosphore pose question dans les sols des exploitations en agriculture biologique. Il a tendance à diminuer…
Danone continue d'innover et de développer son offre bio
Lait
Danone n’est pas un gros collecteur et transformateur de lait bio, mais l’entreprise se fait remarquer par des innovations comme…
« La filière avicole vit un tournant avec la réglementation bio »
Volailles
Dans un contexte européen de relative libéralisation des conditions de production, Benoît Drouin, président de la commission bio…
Tester le croisement Angus pour la production de bœufs bio
Bovins Viande
Pas facile de produire des bœufs bio à fois jeunes et suffisamment finis avec les races françaises. Utiliser les races d’origine…
Publicité